Vitamine D et soleil

Pourquoi devriez-vous encourager les enfants à jouer dehors?

« Nous n’arrêtons pas de jouer parce que nous vieillissons; nous vieillissons parce que nous arrêtons de jouer. » – George Bernard Shaw.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les enfants doivent faire de l’exercice pendant au moins 60 minutes chaque jour. Malheureusement, les enfants de notre génération mènent des vies dangereusement sédentaires. Ils ne dorment pas assez et ils passent la plus grande partie de leur temps à regarder la télé ou devant leur ordinateur portable, iPad, tablette ou téléphone intelligent.

La recherche indique que les enfants d’aujourd’hui passent plus ou moins 7 heures devant leurs écrans. Il s’agit là d’une tendance alarmante; tendance qui favorise toute sorte de problèmes de santé évitables chez nos enfants.

Le mode de vie sédentaire rend les enfants plus susceptibles de développer de l’obésité, de l’anxiété, des changements comportementaux et des mauvaises fonctions cérébrales. Parallèlement, l’activité physique diminue le risque d’obésité et d’autres facteurs pouvant causer des problèmes cardiaques et le diabète de type 2 plus tard au cours de la vie. Être actif est également bon pour le développement sain du cerveau. Les enfants qui jouent régulièrement dehors auront tendance à être plus impliqués et concentrés que les enfants qui passent la plus grande partie de leur temps à l’intérieur. De plus, des preuves solides indiquent que le jeu libre favorise de meilleures aptitudes sociales et aide les enfants à mieux apprendre.

Jetons un coup d’œil à certains bienfaits évidents, et d’autres « qui le sont moins », du fait de jouer dehors.

Riche fermier sauvé par la vitamine C liposomique !

Reportage de la télé nationale de Nouvelle Zélande sur le cas d’Alan Smith, que les docteurs voulaient « débrancher », et qui est aujourd’hui en pleine forme grâce à des méga-doses de vitamine C.

Le Présentateur:
C’est l’histoire d’un homme, un producteur laitier, qui est revenu de chez les morts.
Les docteurs voulaient débrancher les systèmes de maintient en vie.
Mais sa famille refusait d’abandonner.

(00.35) La journaliste : Ceci est le fermier Alan Smith, dans l’unité de maintient en vie, juste avant que les docteurs ne disent à sa famille que les instruments de maintient en vie allaient être éteints, et qu’il allait être permis de mourir.

Journaliste : la survie d’Alan Smith a été décrite comme un des cas les plus remarquables, et son retour à la pleine santé un des plus controversés dans l’histoire médicale de la Nouvelle-Zélande.

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-02

Avant la vitamine C, les docteurs voulaient le « débrancher »;
Sa grippe porcine avait dégénérée en leucémie fatale …

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-04

Après 1 semaine à 6 sachets de vitamine C Liposomique par jour,
Alan juste avant sa sortie d’hôpital …
alors qu’il aurait déjà disparu si sa famille avait suivi l’avis des médecins !

Bienfaits de la vitamine K2 pour le diabète

Des études récentes ont examiné le rôle de la vitamine K2 dans le cas de plusieurs problèmes de santé et elle s’est avérée prometteuse pour la santé osseuse, l’ostéoporose, la calcification vasculaire et les maladies cardiovasculaires. En activant les protéines qui aident le calcium à pénétrer dans les os et à se retirer des artères, la K2 joue un rôle très important, mais malheureusement peu connu, pour le maintien de la santé des os et du cœur.

Ces bienfaits ont été appuyés par des études cliniques indiquant que les suppléments de K2 peuvent réduire la perte osseuse liée à l’âge chez les femmes ainsi que réduire le risque de fractures. Les études démontrent également que la vitamine K2 peut aussi réduire le durcissement artériel, améliorant ainsi la santé cardiaque.  

La vitamine K2 réduit le risque de diabète de type 2

Une analyse de 2017 a conclu que la vitamine K2 améliore la sensibilité à l’insuline. Elle a également conclu que la vitamine K2 est plus efficace que la vitamine K1 pour diminuer le risque de diabète de type 2. L’analyse a souligné trois principaux mécanismes impliqués dans l’amélioration de la sensibilité à l’insuline. [1]

Effets sur la qualité osseuse dans les cas de diabète de type 2

Le diabète de type 2 cause une hausse du taux de glycémie, ce qui donne lieu à des dommages oxydatifs ainsi qu’à de l’inflammation dans le corps, et en particulier dans les vaisseaux sanguins. Cet effet a un fort effet négatif sur tout le système vasculaire – endommageant ainsi les petits et les gros vaisseaux sanguins, en plus d’accroître le risque de complications macro-vasculaires et micro-vasculaires, telles que :

Vitamine K2, calcification vasculaire et durcissement des artères chez les patients diabétiques

Le risque de maladies cardiovasculaires est considérablement accru chez les personnes souffrant de diabète de type 2. Le rôle de la vitamine K2 dans les cas de maladies cardiaques et de diabète a été étudié en profondeur. Elle maintient la mobilité du calcium et prévient son accumulation dans les artères. Comment cela fonctionne-t-il ?

La vitamine K2 est nécessaire à l’activation totale d’une protéine appelée protéine matricielle Gla (PMG), qui est considérée comme étant l’un des inhibiteurs de calcification artérielle les plus puissants. Pour le dire simplement, la PMG activée joue un rôle significatif dans la prévention de l’accumulation du calcium dans les vaisseaux sanguins, dont les artères coronariennes ainsi que l’aorte. Qu’arrive-t-il donc lorsque vous avez une carence en K2 ? Cette situation augmentera le taux de PMG inactive (PMGdp-uc) en circulation.

Vitamine K2 vs Vitamine K1

Tel que mentionné précédemment, l’analyse publiée en 2017 dans Diabetes Research and Clinical Practice a rapporté que la vitamine K2 est plus efficace que la K1 pour réduire le risque de diabète de type 2. [2] De même, plusieurs autres études ont également confirmé que la vitamine K2 peut être plus efficace que la K1 pour l’amélioration de la santé osseuse et cardiovasculaire.

Vitamine K1 ou phylloquinone

  • Se retrouve principalement dans les légumes verts à feuilles, tels que le chou kale, les épinards, les feuilles de chou cavalier, les feuilles de moutarde, la bette à carde, le brocoli et les choux de Bruxelles.
  • Nécessaire à la saine coagulation sanguine. Elle est transportée jusqu’au foie, où elle aide à activer des protéines, appelées facteurs coagulants.
  • Structurellement différente de la K2, en ce que sa chaine latérale est plus petite.
  • La carence peut donner lieu à des ecchymoses ainsi qu’à un saignement excessif

Vitamine K2 ou ménaquinone

  • Consiste en un ensemble de molécules appelées ménaquinones ou MK. Le nombre accompagnant les noms MK4 et MK7 font référence au nombre de chaines latérales.
  • Se retrouve dans les aliments fermentés tels que le natto (fèves de soja fermentées), le caillé et la choucroute. On la retrouve également dans les produits animaux tels que le fromage, le beurre, le jaune d’œuf, le foie d’oie et le poulet.
  • Également produite par les bactéries intestinales, mais en très petites quantités.
  • Les ménaquinones ont une chaine latérale plus longue, ce qui aide la K2 à demeurer plus longtemps dans le flux sanguin. Cela signifie que la K2 est absorbée plus efficacement par les tissus du corps, tels que les os, les vaisseaux sanguins et autres tissus.
  • Outre son implication dans le processus de coagulation sanguine, la vitamine K2 joue également un rôle essentiel dans le maintien de la santé des os et du système cardiovasculaire.  

Carence en vitamine K2

De plus, certains facteurs vous rendent plus susceptibles de développer un faible taux de K2, tels que :

  • Âge
  • Personnes souffrant de problèmes de santé tels que la haute tension artérielle, le diabète de type 2, les maladies cardiaques et la néphropathie chronique  
  • Certains médicaments, tels que les statines (médicaments permettant de baisser le taux de cholestérol), les anticoagulants, comme le warfarine, et les antibiotiques.
  • Les troubles de la santé digestive et les problèmes de santé tels que la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, la rectocolite ulcérohémorragique, les chirurgies abdominales et la dysbiose intestinale. Ces problèmes gastro-intestinaux interfèrent avec l’absorption de la K2
  • Mauvais fonctionnement hépatique
  • Régime alimentaire faible en gras

CoQ10 contre migraines

Pulsation, douleur lancinante d’un ou des deux côtés de la tête? Nausées et sensibilité à la lumière, au son ou même à l’odorat? Pression dans les yeux? Avec ces signes révélateurs, les personnes souffrant de migraine savent qu’une crise pourrait être en cours. Les migraines peuvent être extrêmement handicapantes et peuvent durer jusqu’à trois jours, vous laissant complètement épuisé.

CoQ10 et migraines: Quel est le lien?

La coenzyme Q10 (ou CoQ10) est une substance semblable à la vitamine présente dans presque toutes les cellules du corps. Elle a deux rôles dominants dans le corps:

  • Sert de composante essentielle dans la création d’énergie.
  • Fonctionne comme un antioxydant et protège les structures cellulaires comme les mitochondries, l’ADN et les lipides contre les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres.

Pour en revenir à la façon dont la migraine peut être liée à des problèmes de mitochondries fonctionnant mal, la CoQ10 peut faire une énorme différence dans ce problème en raison de ces deux fonctions dans votre corps. En un mot, la CoQ10 protège les mitochondries d’une augmentation du stress oxydatif et, en tant que cofacteur essentiel dans le processus de production d’énergie, maintient les mitochondries en mesure de produire suffisamment d’énergie pour les cellules. C’est ainsi qu’elle améliore les fonctions et la santé mitochondriales.

Si vous êtes sujet aux migraines, il y a des chances que vous soyez déficient en CoQ10. En fait, la carence en CoQ10 est l’une des carences les plus répandues chez les personnes souffrant de migraines. Une étude importante publiée en 2007 dans la revue «Headache», a révélé que près d’un tiers des participants à l’étude (qui comprenait un total de 1 550 enfants et adolescents) étaient déficients en CoQ10. [3]

Une autre étude de 2017 suggère que «la CoQ10 pourrait réduire la fréquence des maux de tête, et les rendre aussi plus courts et moins sévères, avec un profil d’innocuité favorable» [4].

Dossier nutrition Science et Avenir

Bonjour à tous,

L’alimentation, c’est la base de la bonne santé, tout simplement parce que notre corps fonctionne bien quand on lui donne ce dont il a besoin, et qu’on lui épargne ce qui le dérange.
Concernant ce qui le dérange, il faut comprendre qu’il aime soit les glucides, soit les lipides, mais que dès qu’on mélange trop des deux, le corps se dégrade.

En effet il y a un mécanisme au niveau de nos cellules qui bloque la pénétration du sucre dès qu’il y a une certaine quantité de graisse dans le sang.
Du coup avec nos aliments modernes, comme les produits frits qui sont des glucides cuits dans des lipides, nos cellules bloquent l’entrée du sucre, qui reste alors dans le sang, ce auquel le corps répond par une production massive d’insuline, ce qui rend nos cellules progressivement résistantes à cette insuline, et qui conduit au diabète de type 2.

De plus tout ce sucre en excès doit être traité, et le corps en fait donc des graisses qu’il stocke, d’où l’augmentation vertigineuse de l’obésité dans tous les pays où les gens mangent gras et sucré en même temps.

Moi qui voyage depuis longtemps en Asie, où les populations avaient une alimentation basée complètement sur les sucres, sur les glucides, comprenant du riz, des légumes et des fruits à volonté, un peu comme les recommandations de Régénère l’association de Thierry Casasnovas,  on observe dorénavant une incidence de l’obésité très accentuée, déjà au delà de 40% de la population adulte, du fait qu’ils ont augmenté massivement leur quantité de lipides, par l’ingestion quotidienne d’aliments frits et de sauces lourdes en graisses.

Mais on observe la même dérive partout dans le monde, avec la profusion de glucides associés aux graisses au quotidien.

On constate qu’une alimentation composée quasi uniquement de glucides, comme dans les pays chauds, était la norme jusque récemment, et les gens y étaient connus pour être sveltes et pleins d’énergie. Donc les glucides ne sont pas mauvais, mais peuvent perturber notre organisme quand ils sont associés à trop de lipides, ou quand ils sont transformés et donc rendus méconnaissables par notre biome et nos cellules.

 Il existe de l’autre côté, comme chez les Inuits anciens, une alimentation basée quasi uniquement sur les graisses, qui leur permettait de vivre très vieux et en bonne santé.
Il y a d’ailleurs aujourd’hui des millions de personnes qui suivent une alimentation dite cétogène (il y a plein de livres sur le sujet), et qui sont en très bonne santé, sveltes et pleins d’énergie.

Le livre ci-contre est « Mes Programmes Cétogènes » aux éditions Leduc.s

D’ailleurs certains lipides, appelés acides gras essentiels, sont indispensables à notre survie, donc il est impossible de concevoir une alimentation sans aucun lipide, alors qu’au niveau des glucides aucun d’entre eux n’est essentiel.

Le tout est dans l’équilibre, et il semble qu’il nous faille choisir de quelle source nous voulons nous approvisionner en énergie, soit majoritairement en provenance des glucides, soit des lipides,

Pour perdre du poids le régime cétogène, a été prouvé comme étant le meilleur de tous, car il consiste à prendre son énergie à plus de 75% grâce aux lipides, 20% en protéines, et seulement 5% venant des glucides (en valuer énergétique et non en poids de nourriture).

Cette façon de manger, ce choix d’alimentation, étant très large quant aux aliments que l’on peut prendre, rencontre un grand succès auprès des sportifs ou des personnes en surpoids.
Cet équilibre alimentaire maintient l’organisme dans son fonctionnement par brûlage de graisses, et un léger déficit calorique permet de maigrir puisque le corps puise alors l’énergie qui lui manque dans les graisses stockées dans nos tissus adipeux !
Il permet aussi de garantir l’apport en acides gras essentiels et en acides aminés essentiels.

Bref, tout cela pour vous dire que glucides ou lipides, il faut choisir !

Car trop de l’un avec l’autre dans notre alimentation, et c’est la dégénérescence progressive de notre corps qui s’en suit.

Du coup j’ai oublié de vous parler de l’article de Science et Avenir sur la nutrition et les bienfaits du régime méditerranéen, et ce numéro de Juin 2017 n’ai plus en kiosque…

Sur ce, bonne santé !
Bien à vous

Vitamine C et MMS

Beaucoup plus puissante que toutes les autres formes de vitamine C par voie orale ou intraveineuses, elle sera le supplément alimentaire le mieux adapté en complément du MMS.

Faîtes une cure de vitamine C avant ou après votre période de MMS, ou alors combinez les deux en prise de maintenance quotidienne.
Prenez par exemple cette super vitamine C le matin pour avoir du tonus, et votre dose de maintenance de MMS le soir. Ainsi vous pourrez avoir les bénéfices des 2 produits.
(La vitamine C annule l’effet du MMS, il faut donc laisser au moins 2 heures entre les deux produits)

La technologie Lypo-sphérique est un encapsulement qui permet de protéger la vitamine C jusqu’à ce qu’elle se trouve dans le sang, et ainsi délivre la dose maximale au corps.

Des essais cliniques par le Docteur Steve Hickey, grand spécialiste de la vitamine C, ont montré que la Vitamine C Liposomale produit des taux de vitamine C sanguins presque equivalents à 2 fois le maximum qui était théoriquement envisageable avec les autres formes de vitamine C !

Cette forme de supplément permet donc de ne prendre qu’une seule dose de 1000mg tout en ayant des tuax sanguins équivalents à plus 3000mg d’une vitamine C classique. Quant a l’effet sur la sante il est encore plus grand, car la vitamine C est délivrée directement a l’interieur des membranes des cellules par l’action des liposomes,ce qui rend 1 dose de 1 gramme de Vitamine C Liposomale plus efficace cliniquement que 10 grammes de vitamine C injectée intraveineusement !!

C’etait inimaginable il y a 10 ans, c’est disponible aujourd’hui a toutes et a tous.

Une seule dose par jour, dans votre boisson, au lieu de 2 ou 3 gros comprimés à avaler, et sans aucun derangement intestinal, voilà des avantages non négligeables en plus des bienfaits de la vitamine C elle-même.

Il vous suffit de mélanger un sachet de vitamine C Liposomale dans votre verre de jus de fruit, d’eau ou de boisson froide, et les millions de mini Lipo-Sphères pleines de vitamine C vont traverser votre paroi intestinale pour délivrer la précieuse vitamine C directement dans votre système saguin où elle sera utilisée pour fabriquer de l’énergie musculaire, d’où la sensation de tonus, du collagène pour réparer votre peau et des effets anti-oxidants puissants pour lutter contre le vieillissement.

Chaque paquet contient 1000 mg de vitamine C et 1000 mg de phospholipides essentiels.C’est la forme de vitamine C la plus bio-disponible, anti-vieillissement et facile a boire. Une boîte contient 30 sachets, soit 1 mois de prise.
PGL, le fabricant du MMS, vous l’offre à un prix bien inférieur à ceux pratiqués par les autres boutiques, presque 40% moins cher, et avec des frais d’envoi aussi réduits et unelivraison express sous 3 jours ouvrables.

Retour haut de page