Le thé Jiogoulane

Bénéfices et dosage du Jiogoulane

Mode d’emploi et dosage du thé qui fait des miracles

Comptez une petite cuillère de feuilles par tasse, et laissez infuser 3 à 5 minutes. Le Jiaogulan n’est pas amer et s’adoucit au fil de l’infusion. Buvez 4 à 8 tasses par jour pendant au moins trois mois. Les premiers effets sont souvent dès la première semaine. Il est bon aussi de manger les feuilles après infusion. (Ne contient ni caféine ni colorant ni sucre ni stévia)

Préparer son thé Jiaogoulane pour la journée :

Comme je bois beaucoup de Jiogoulane chaque jour, et recherchant à extraire le plus d’anti-radicaux libres du thé, je prépare désormais mon Jio pour la journée.

C’est très simple : je mets ma dose journalière de feuilles (environ 5 grammes), dans un grand pot en verre. Je remplie le pot avec de l’eau tiède, trop chaude elle détruirait certains éléments bénéfiques. Et j’attends 1 à 2 heures que ça infuse bien, avant de boire ma première tasse. Vous pouvez aussi transvaser le mélange dans une bouteille plastique pour l’emmener avec vous.

Cette méthode est bien pratique, elle laisse plus de temps pour l’infusion, et donc la concentration du Jiogoulane est beaucoup plus importante, ce qui est plus bénéfique pour la santé !
J’en bois tous les jours car cela me donne une énergie extraordinaire. Si j’arrête pendant 2-3 jours je sens la différence et fatigue beaucoup plus vite.
C’est vraiment une plante incroyable, et tant de gens sont sauvés juste en buvant cette herbe !!

Traduction de l’étiquette du Jogoulane Biologique

Les sachets de 100 grammes sont bien garnis, comme vous pouvez en juger par la taille. Le tout sous double emballage en carton sans risque de déchirement pendant le transport !

J’ai compté environ 100 petites cuillères rases de feuilles, soit de quoi faire 100 tasses. J’aime beaucoup le goût, qui permet de ne pas avoir à utiliser de sucre,un gros + pour moi.
Je mange les feuilles pour plus d’effet, qui ont un peu le même goût que la stévia ou le réglisse. J’ai senti une légèreté du corps et donc un regain d’énergie dès les premiers jours, en prenant 8 tasses par jour.
Etant sportif et méditateur je suis très sensible aux changements de mon corps, et j’ai rapidement noté la différence. Je fatigue bien moins vite et surtout je récupère beaucoup plus vite après l’effort, ce qui est très important à mes yeux.
Pas de sensation d’énervement ou de palpitations comme avec le café ou le gingembre, mais une sensation de légèreté et de facilité toute nouvelle pour moi. Je suis vraiment positivement surpris par ce thé.

Comme le prouvent les nombreux témoignages, cette plante en infusion permet de corriger et de maintenir à niveaux sains le taux de cholestérol et la pression artérielle, entre autres. Tout cela juste en buvant ce thé, c’est vraiment un cadeau du ciel à ne pas manquer !

Evaluer la quantité pour une personne, avec le calcul suivant

Pour une personne en bonne santé : 4 tasses par jour, soit 120 par mois, 1 sachet de 100 grammes durera plus ou moins 1 mois. Donc 3 paquets pour 3 mois de cure.

Pour une personne malade voulant guérir : 8 tasses par jour, soit 240 par mois, environ 2,5 sachets sont nécessaires par mois. Donc prévoir 10 sachets tous les 4 mois, soit 3 commandes par an, ce qui rend les choses plus facile.

Pour finir, je vous rappelle que vous pouvez m’envoyer vos témoignages de l’utilisation de ce thé, surtout si vous avez fait des examens sanguins avant et après. Cela profitera à tous les lecteurs, et fera connaitre ce produit naturel aux effets incroyables. Bien sûr votre anonymité sera conservée comme toujours.

Bénéfices pour la santé

Les principaux bénéfices du Jiaogulan sont l’augmentation de l’énergie, la baisse du cholestérol et de la tension, et l’amélioration de la santé globale.

Energie

Les effets du jiaogulan sont souvent sentis en moins d’une semaine. Les gens sentent rapidement l’augmentation d’énergie et de stamina, ainsi que l’amélioration du sommeil, de la clarté mentale et de la perception, et une meilleure performance physique.

Durant les Jeux Olympiques d’été Chinois de 1994, les athlètes gagnaient tellement de médailles que les instances de contrôle du sport décidèrent de les tester contre l’utilisation des stéroides métaboliques illégaux. Les athlètes furent trouvés non dopés aux stéroides, mais plus tard il fut trouvé que l’entraineur Chinois utilisait le jiaogulan pour augmenter leurs performances physiques.

Les gens (jeunes ou âgés, hommes ou femmes) ayant des emplois du temps surchargés peuvent profiter de l’augmentation d’énergie, de vitalité et d’attention mentale. Les athlètes (amateurs ou professionnels) notent presque immédiatement l’augmentation de leur staminas et de leur endurance. Les personnes âgées et ceux qui ont perdu leurs staminas et leur force constatent souvent une augmentation de leur niveau d’énergie. Cette augmentation d’énergie est différente de celle provenant du sucre ou d’une poussée d’adrénaline. Le boost provenant du jiaogulan est une augmentation naturelle d’énergie, sans précipitation. Vous vous sentez calme mais remarquez rapidement que vous avez plus d’endurance et de vitalité, sans les effets secondaires. Ces résultats initiaux, aussi importants soient-ils, sont seulement un aperçu partiel de ce que le jiaogulan fait réellement.

Équilibre

Les saponines gypénosides du jiaogulan ont un effet régulateur sur un large nombre de nos systèmes biologiques, incluant la pression sanguine, les niveaux de sucre dans le sang, le système immunitaire, le système de reproduction, le système nerveux central et le système endocrinien.

Le jiaogulan augmente les capacités naturelles du corps à répondre à un large spectre de stress internes et externes. Les problèmes de santé liés au stress, tels que l’hypertension, l’anxiété, les migraines, le mauvais sommeil, etc., peuvent réagir au jiaogulan. Le stress a de nombreuses implications plus profondes et plus sérieuses telles que la surproduction de cortisol et autres déséquilibres dans nombre de nos systèmes physiologiques.

Antioxydant

Le jiaogulan agit comme un antioxydant en stimulant notre corps dans la synthétisation de ses propres antioxydants endogènes, de la SOD (dismutase superoxyde) et de glutathion. Ce sont des éléments de notre système de défense naturel qui contrôlent les dommages causés par les radicaux libres oxydants. Quand les radicaux libres sont produits dans des quantités excessives en réponse à des niveaux contre nature de stress (interne et externe), nous avons besoin de répondre en augmentant nos niveaux d’antioxydants. En devenant plus âgés, notre habilité naturelle à produire des antioxydants endogènes diminue. Les dégâts des radicaux libres oxydants causent des dysfonctionnements et de la désintégration cellulaire qui peuvent endommager certains organes et perturber l’équilibre entre différents organes. Cela peut conduire à de nombreux problèmes de santé et accélérer le processus de vieillissement. La capacité du jiaogulan d’induire une auto-guérison naturelle est typique de sa capacité à induire la synthèse de nos propres antioxydants endogènes.

Adaptogène

Le jiaogulan est une des plantes adaptogènes les plus puissantes et les plus efficaces sur la planète. Les plantes adaptogènes sont les pièces précieuses de la guérison et de la santé par la botanique. Leur histoire ancienne est remplie de témoignages de guérisons extraordinaires. Il y a désormais une abondance de recherches scientifiques et d’essais cliniques qui ont eu lieu à travers le monde et qui vérifient ces résultats extraordinaires.

Le jiaogulan, comme les autres adaptogènes, fonctionne dans deux directions. Dépendant de la condition physique du corps, il peut soit augmenter soit diminuer un état donné, jusqu’à ce les paramètres normaux soient rétablis. Si votre pression sanguine est trop forte, il aidera à en baisser le niveau. Si votre pression sanguine est trop faible, il l’augmentera. Si vous êtes hyperactif(ve), le jiaogulan calmera vos nerfs, mais si vous êtes léthargique, il pourra vous fournir de l’énergie. Cette capacité à normaliser est aussi présente pour les niveaux de sucre dans le sang, le cholestérol, etc. Le jiaogulan répond aux besoins de notre corps et initie des actions efficaces pour amener le corps à l’équilibre parfait.

Le jiaogulan est aussi “multi-directionnel.” La plupart des herbes et tous les médicaments sont orientés vers un problème spécifique et pour produire un résultat spécifique. Ils sont unidirectionnels. A l’opposé, le jiaogulan fonctionne à travers plusieurs directions métaboliques pour établir un équilibre physiologique et une santé parfaite. Le jiaogulan agit en régulant différents systèmes biologiques pour induire un équilibre et un état de fonctionnement naturel entre tous les systèmes de notre corps (l’homéostasie). Cet équilibre est la première condition nécessaire pour la guérison, la vitalité et la longévité. Le concept Asiatique de « la sagesse de l’équilibre » propose que lorsque nous sommes bien équilibrés, le corps est capable de bien prendre soin de lui-même.

Les effets adaptogènes les plus reconnus inclus les capacités du jiaogulan à améliorer le fonctionnement du cœur pour optimiser l’apport de l’oxygène et des nutriments transportés vers nos organes internes. Un second effet adaptogène métabolique du jiaogulan est l’ajustement de l’équilibre de notre système nerveux central et l’équilibre du fonctionnement des systèmes glandulaires. Cette régulation neuro-endocrinienne normalise un large nombre de réponses physiologiques, mentales et émotionnelles, essentielles pour induire et maintenir une bonne santé. Quand on améliore la fonction cardiaque et la régulation neuro-endocrinienne, on créé une physiologie mieux équilibrée qui a un effet normalisant sur la totalité de notre condition biophysique.

Conclusion

Nous travaillons étroitement avec des tribus des collines et des communautés de fermiers du Nord de la Thaïlande, pour promouvoir la culture biologique du jiaogulan, et pour l’utilisation des pratiques agricoles traditionnelles qui reproduisent les conditions dans lesquelles la plante pousse naturellement (culture sauvage). De plus nous envoyons nos fermiers dans les montagnes, pour y trouver le jiaogulan qui y pousse naturellement (cueillette sauvage éthique). Dans tous les cas notre jiaogulan est dépourvu de tout produit chimique synthétique qui pourrait résulter de l’utilisation de pesticides ou engrais. La disponibilité de jiaogulan mature, frais provenant de la ferme, séché par le froid pour conserver tous ses bénéfices, vous fourni la meilleure qualité et le jiaogulan le plus efficace existant au monde. Il n’y a pas d’additifs synthétiques ou produits chimiques quels qu’ils soient, utilisés dans le procédé de séchage par le froid.

Le jiaogulan ne fonctionne pas sur une partie spécifique du corps. Il ne se concentre par sur un seul problème de santé. Il ne fonctionne pas de la même façon ni ne produit les mêmes effets chez différentes personnes. Il fonctionne en fonction de la situation différente de chaque personne pour aider à amener cette personne à un équilibre salutaire.

A la suite des processus de détoxification, de nettoyage et de normalisation, vous pourrez avoir des dérangements légers, tels que légères nausées ou mouvements du colon accélérés. Si vous avez une réaction, stoppez son utilisation et consultez votre médecin.

Le jiaogulan n’est pas recommandé pour les patients qui prennent des médicaments tels que l’Azathioprine (Imuran), Cyclosporine (Neoral, Sandimmune), Prograf, Zenapak, Rapumune ou toute autre prescription pour la régulation cardiaque. Il devrait être évité par les femmes enceintes et allaitantes.

Partagez ces informations avec votre professionnel de santé et soyez sûr(e) de parler à votre médecin de vos prescriptions et non prescriptions avant de commencer à prendre un produit herbal.

De nombreuses études scientifiques

Déjà des dizaines d’études scientifiques concernant diverses maladies graves ont été menées à travers le monde, et prouvent les nombreux effets curatifs du thé Jiaogulan.

 ## Jiogoulane tue les cancers, des preuves scientifiques !
Traductions de la page officielle de la Librairie Nationale Américaine des Instituts de Médecine et de Santé

Saviez vous que des dizaines d’études scientifiques ont été menées sur le thé Jiogulan, et que des effets spectaculaires et importants ont été découverts ?

En lançant une recherche sur le site officiel des publications médicales PuMed (l’adresse se termine par .gov, c’est donc un site du gouvernement Américain), avec les mots « Jiaogulan cancer », j’ai obtenu 41 résultats d’études scientifiques. Faites la recherche vous-même en cliquant ici.
Bien sûr il s’agit de publications très techniques et en Anglais, donc inaccessibles au Francophone lambda, mais cela vous prouve bien que les scientifiques sont très intéressés par cette herbe chinoise « d’immortalité », et que le Jiogoulane tue bien les cellules cancéreuses de toutes sortes !

Je prévois d’étudier plus profondément ces publications scientifiques et médicales qui prouvent très clairement des effets du Jioagulan contre les cellules cancéreuses. Si vous êtes qualifié(e) et avez accès aux textes complets, j’accepterai volontiers votre contribution pour traduire des résumés de ces études !

1 # Cancer du sang :

Titre : Deux nouvelles saponines triterpéniques de Gynostemma pentaphyllum (Jiogoulan).
De Sept 2012,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22924674
Extraits : 
Deux nouvelles saponines triterpéniques de type dammarane, gypenbiosides A (1) et B (2), ont été isolés à partir des parties aériennes de Gynostemma pentaphyllum (Jiaogoulan) Makino.
Leurs decouvertes structurelles ont été réalisées principalement sur la base de l’interrelation des méthodes spectroscopiques telles que IR, HR-TOF-MS et RMN.
L’activité cytotoxique a été évaluée contre une ligne de cellules cancéreuses humaines HL-60 en utilisant 3 – (4,5-diméthylthiazol-2-yl) -2,5-test bromure de diphényltétrazolium.

2 # Divers cancers :

Titre : Des triterpènes possédant un squelette sans précédent isolées de l’hydrolysat de saponines totales de Gynostemma pentaphyllum (Jioagoulane).
D’Avril 2012,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22342101
<>Extrait :
Cinq nouveaux triterpènes ont été isolés à partir de l’hydrolysat total de saponines de Gynostemma pentaphyllum (Jiogoulane) et identifiés comme gypensapogenine A (1), gypensapogenine B (2), gypensapogenine C (3), le 3-O-?-D-glucopyranosyl-D gypensapogenine (4) et gypensapogenine D (5), dont deux (1 et 2) possèdent un anneau A. inédit.
La cyclisation du côté des chaînes-3 a formé cinq chaînons cétoniques cycliques analogues au cycle E en 1. L’acide oïque-21, 23-lactone est présent dans les chaînes latérales 4 et 5.
Nous avons également proposé des mécanismes de formation possibles des composés 1-3.
Les composés 1-5 ont été évalués pour leurs activités cytotoxiques dans trois lignées cellulaires, y compris A549, U87 et Hep3B et le composé 3, ont montré des activités significatives en direction de A549 et des cellules cancéreuses humaines U87 (avec des valeurs de CI50 de 0,11 et 0,58 um, respectivement).
Copyright © 2012 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

3 # Cancer du sang :

Titre : Une nouvelle saponine triterpénoïde issue de Gynostemma pentaphyllum (Jiogoulan).
D’Octobre 2011,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22007898
Extrait :
Un nouveau type de saponine triterpénique dammarane a été isolé à partir des parties aériennes de Gynostemma pentaphyllum (Thunb.) Makino.
La decouverte de sa structure a été réalisée principalement sur la base de l’interprétation des données spectroscopiques, telles que IR, HR-TOF-MS et RMN.
Son activité cytotoxique a été évaluée contre une ligne de cellules cancéreuses humaines HL-60 en utilisant un test MTT.

4 # Cancer de la prostate :

Titre : Les effets d’anti-prolifération des cellules PC-3 de cancer de la prostate par les flavonoides et les saponines extraites du Gynostémma pentaphyllum (Jiaogulan).
D’Oct 2011
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21905716
Extraits : Sur la base des tests MTT, les saponines et flavonoides ont été comparablement efficaces à inhiber le développement des cellules cancereuses PC-3 … montrant un effet proportionnel à la dose utilisée.

5 # Cancer du sang :

Titre : Evidence moléculaire de l’activité anti-leucémique des gypénosides sur les cellules leucémiques myéloides HL-60, in vivo et in vitro.
De Sept 2011,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21596541
Extraits :
a- Cette étude concerne les effets des gypénosides sur les changements morphologiques et la viabilité in vitro des cellules HL-60.
b- Les résultats indiquent que les Gyp induisent des changements morphologiques, diminuent la viabilité et provoquent des arrêts G0/G1 dans les cellules leucémiques myéloides HL-60.

6 # Cancer de la bouche :

Titre : Les Gypénosides stoppent la croissance des cellules SAS du cancer humain de la bouche, in vitro.
De Juin 2011,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21665877
Extraits :
a- Les gypénosides (Gyp) sont le composant majeur du Gynostémma pentaphyllum Makino.
b- Les Gyp induisent des changements morphologiques, une diminution du pourcentage de cellules viables, causent un arrêt de phase G0/G1, et déclenchent la mort des cellules cancereuses SAS.
c- Les Gyp in vivo atténuent la taille et le volume des tumeurs solides du cancer oral, dans un model murine xénograft.

7 # Cancer de la bouche :

Titre : Les Gypénosides inhibent la migration et l’invasion des cellules cancéreuses SAS du cancer de la bouche, par l’inhibition de la métalloprotéinase matricielle-2 -9 et de l’urokinase-plasminogène par ERK1 / 2 et des voies de signalisation NF-kappa B.
De Mai 2011,
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20511288
Extraits : Les Gypénosides (Gyp) trouvés dans Gynostemma pentaphyllum Makino 9Jiaogoulan), ont été utilisé en médecine traditionnelle dans la population chinoise depuis des siècles et sont connu pour avoir divers effets pharmacologiques, y compris anti-prolifératifs et anti-cancer.
Toutefois, les effets des Gyp sur la prévention de l’invasion et de la migration des cellules cancéreuses orales sont encore insatisfaisants.
Le but de cette étude était d’étudier les effets d’un traitement au Gyp sur la migration et l’invasion des cellules SAS du cancer oral humain. Des cellules SAS ont été cultivées en présence de 90 et 180 pg/mL de Gyp pendant 24 et 48 heures.
Les Gyp induisent des effets cytotoxiques et inhibent la migration et l’invasion des cellules SAS, de manière dose-et temps-dépendante.
Les Gyp ont diminué l’abondance de plusieurs protéines, y compris le facteur nucléaire-kappa B (NF-kB), la cyclo-oxygénase-2 (COX-2), extracellular signal-regulated kinase 1/2 (ERK1 / 2), la métalloprotéinase matricielle-9, -2 (MMP-9, -2), homologue sevenless (SOS), Ras, l’urokinase-type plasminogen activator (uPA), kinase d’adhésion focale (FAK) et RAC-alpha sérine / thréonine-protéine kinase (Akt).
En outre, les Gyp ont induit une diminution des niveaux d’ARNm de la MMP-2, MMP-7, MMP-9, mais n’ont pas affecté les FAK et de Rho A des niveaux d’ARNm dans les cellules SAS.
Ces résultats fournissent des preuves du rôle des Gyp comme puissant agent anti-métastatique, qui peut nettement inhiber la capacité métastatique et invasive des cellules cancéreuses orales.

8 # Cancer du sang, leucémie :

Titre : étude expérimentale sur les effets antileucémiques de gypenosides in vitro et in vivo.
De Mars 2011,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20702487
Extraits : BUT : Les gypénosides (Gyp) trouvés dans le Gynostemma pentaphyllum Makino (Jiaogoulan), ont été utilisés comme médicament traditionnel depuis des siècles, et ont fait preuve de divers effets pharmacologiques, y compris des effets antileucémiques in vitro et in vivo.
Dans la présente étude, les Gyp ont été utilisés pour examiner les effets sur la viabilité des cellules, du cycle cellulaire et de l’induction d’apoptose in vitro. Ils ont été administrés dans le régime alimentaire de souris injectées avec des cellules cancereuses WEHI-3 in vivo.
RESULTATS : Les Gyp ont inhibé la croissance des cellules cancereuses WEHI-3. Ces effets ont été associés à l’induction de l’arret G0/G1, de changements morphologiques, fragmentation de l’ADN, et une augmentation de sous-phase G1.
Les Gyp ont favorisé la production d’espèces d’oxygène réactives, l’augmentation des niveaux de Calcium(2+), et induit la dépolarisation du potentiel de la membrane mitochondriale. Les effets des Gyp étaient fonction de la dose et du temps.
En outre, les Gyp ont augmenté les niveaux de protéine pro-apoptotique Bax, réduit les niveaux de protéines anti-apoptotiques des Bcl-2, et stimulé la libération de cytochrome c, AIF (facteur d’induction d’apoptose), et Endo G (endonucléase G) à partir des mitochondries.
Les niveaux de GADD153, GRP78, ATF6-alpha, et ATF4-alpha ont été augmentés par les Gyp, résultant en stress ER (réticulaire endoplasmique) dans les cellules cancereuses WEHI-3.
La consommation orale de Gyp a augmenté le taux de survie des souris injectées avec des cellules WEHI-3, utilisées comme modèle de leucémie chez les souris.
CONCLUSIONS: Les résultats de ces expériences fournissent de nouvelles informations sur la compréhension des mécanismes que les Gyp induisent sur l’arrêt du cycle cellulaire et l’apoptose in vitro, et dans un modèle animal in vivo.

9 # Cancer du foie :

Titre : Chromatographie des flavonoides et des saponines du Gynostémma pentaphyllum (Jiaogulan), et leur effet d’anti-prolifération sur les cellules du carcinome hépatocellulaire (tumeur du foie).
De Déc 2010,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21036575
Extraits : Les flavonoides et les saponines du Gynostemma pentaphyllum (Jiaogulan) ont étées plus efficaces contre les cellules Hep38 que les ginsénosides Rb3, provoquant l’arrêt du cycle de la cellule à la phase G0/G1 dans tous les cas.
De plus, l’effet d’inhibition suivait la quantité des doses utilisées dans tous les échantillons.
Le résultat de cette étude pourra être utilisé comme base pour d’éventuels traitements de phytothérapie, avec le G. pentaphyllum (Jiaogulan) comme matériau de base.

10 # Cancer du foie :

Titre : Préparation de caroténoïdes et de chlorophylles de Gynostemma pentaphyllum. Makino et leur effet antiprolifératif sur des cellules d’hépatome.
De Déc 2010,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20946022
Extraits : Une méthode de chromatographie pour l’isolement des caroténoïdes et des chlorophylles de Gynostemma pentaphyllum, une herbe traditionnelle chinoise, a été développée pour évaluer leurs effets anti-prolifératifs sur les cellules d’hépatome Hep3B.
Les deux fractions de caroténoïde et de chlorophylle, ainsi que la lutéine et la chlorophylle A, selon les normes de 50-100 pg/ml, ont été efficaces contre les cellules cancereuses Hep3B, avec une réponse dans l’ordre de grandeur suivant: caroténoïde > chlorophylle > lutéine > chlorophylle A.
Pour tous les traitements, le cycle cellulaire a été arrêté dans la phase G0/G1, avec des cellules Hep3B faisant l’objet d’une nécrose ou d’une apoptose.

11 # Cancer du sang :

Titre : Effet suppressif des gypénosides sur les cellules du virus de la leucémie murine L1210.
D’OCt 2010,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21355197
Extraits : Les Gyp (100-500 microg/mL) inhibent la croissance des virus L1210 de la leucémie murine. Les Gypénosides ont des effets sur la viabilité de ces virus, et réduisent le potentiel de leur membrane mitochondriale, et induisent un changement morphologique et des dommages de leur ADN.

12 # Cancer du côlon et radicaux libres :

Titre : Composition chimique de 5 échantillons commerciaux Gynostemma pentaphyllum (Jiaogoulan) et leur piégeage des radicaux libres, ainsi que leurs propriétés antiproliférative et anti-inflammatoires.
D’Oct 2010,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20939605
Extraits : Cinq échantillons de Gynostemma Pentaphyllum (GP, Jiaogoulan) ont été étudiés et comparés pour leurs compositions chimiques et leurs effets antioxydants, anti-prolifératifs (anti-cancer) et anti-inflammatoires.
Ces extraits ont tous montré une importante capacité de piégeage des radicaux libres. Les extraits à 100% d’éthanol ont également montré une inhibition dose-dépendante forte sur IL-6 et sur l’expression Ptgs2 de l’ARNm, et une faible inhibition de l’expression d’ARNm TNF-?.
En outre, le GP1 avait la plus forte activité anti-proliférative à 3,2 mg équivalent/ml de concentration sur les cellules humaines HT-29 du cancer du côlon.
Les résultats de cette étude seront utilisés pour promouvoir l’utilisation du Jiaogoulan (G. pentaphyllum) pour améliorer la santé humaine.

13 # Cancer de la bouche :

Titre : Les Gypénosides causent des dommages de l’ADN et inhibent l’expression des gènes de réparation d’ADN des cellules cancéreuses SAS.
De Juin 2010,
 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20555000
Extraits : Les Gypenosides (Gyp) sont les principaux composants de Gynostemma pentaphyllum Makino (Jiaogulan), une plante de la médecine chinoise.
Récemment, les Gyp ont été montrés comme induisant l’arrêt du cycle cellulaire et l’apoptose dans de nombreux lignées cellulaires cancéreuses humaines.
Cependant, il n’existe aucune information disponible pour répondre aux effets des Gyp sur les dommages de l’ADN et la réparation de l’ADN associée à l’expression des gènes dans les cellules humaines du cancer de la bouche. Par conséquent, nous avons examiné si les dommages de l’ADN induits par les Gyp, par l’expression des gènes et la réparation de l’ADN dans les cellules humaines orales SAS cancer.
Les résultats de cytométrie en flux ont indiqué que les effets cytotoxiques induits par les Gyp conduisent à une diminution du pourcentage de cellules SAS viables. Les résultats de test ont révélé que l’incubation des cellules SAS en présence de Gyp, a conduit à une migration plus longue de l’ADN, en comparaison avec le contrôle, et cet effet était dose-dépendant.
Les résultats de l’analyse PCR en temps réel indiquent que le traitement des cellules SAS avec 180 mug/ml de Gyp pendant 24 heures, conduit à une diminution de 14-3-3Sigma, des protéines kinase (DNAPK), ADN-dépendante, sérine/thréonine, p53, de l’ataxie télangiectasie muté (ATM), de l’ataxie-télangiectasie et Rad3 liée (ATR), et de l’expression de l’ARNm du gène du cancer du sein 1 (BRCA1).

Ces observations peuvent expliquer la mort des cellules cancereuses SAS provoquée par les Gyp. Pris dans leur ensemble, il s’agit des dommages d’ADN induits par les Gyp, et de l’inhibition de l’expression des gènes associés à la réparation d’ADN dans les cellules cancéreuses SAS in vitro chez l’homme.

En savoir plus sur :
– Saponine, Wikipédia – Flavonoide, Wikipédia
– Gypénosides, Gynostemma pentaphyllum, Jiaogulan, Wikipédia
– Carcinome hépatocellulaire, Wikipédia – Leucémie myéloïde, Wikipédia
– Cellules PC-3, Wikipédia en Anglais seulement – Ginsénosides Rb3, Wikipédia en Anglais seulement

Historique du Jiaogoulane

Le Jiaogulan (Gynostéma pentaphyllum) (se prononce “jo gou lane”) est natif de la région montagneuse reculée du Sud-Est de la Chine, une région bien connue pour la vitalité et la longévité de ses habitants, ainsi que des montagnes de Thaïlande, du Japon et de la Corée, et d’autres endroits en Asie.

Le jiaogulan fut “découvert” quand la Chine conduisit son premier recensement national dans les années 1970. Nombre des résidents, dans cette région où le jiaogulan pousse naturellement et est utilisé quotidiennement pour fournir de l’énergie et effacer la fatigue, furent rapportés comme ayant des vies extraordinairement longues.

Les résidents attribuaient leur longévité et vitalité à leur usage quotidien de jiaogulan, qu’ils appellent “xiancao” ou “Herbe de l’immortalité.”

Cela attira l’attention des représentants du gouvernement Chinois et de l’Académie Chinoise des Sciences Médicales, et généra de nombreuses recherches approfondies qui continuent encore aujourd’hui.

Ces recherches ont démontré une large variété de bénéfices impressionnants sans aucun effet secondaire ou toxique. Ces nombreuses études suivent les méthodologies scientifiques modernes.

Les recherches du Dr. Nagai ont attiré l’attention du Dr. Tsunematsu Takemoto, un spécialiste en herbes médicinales qui était en train d’étudier un melon Chinois qui est de la même famille que le jiaogulan. Le Dr. Takemoto concentra ses recherches sur le jiaogulan pendant dix ans. Son équipe de recherche découvrit 82 éléments actifs (saponines gypénosides). Durant les dix années suivantes, les propriétés de ces éléments furent le sujet d’intenses recherches scientifiques et de nombreux essais cliniques sur leurs effets. Le jiaogulan devint populaire au Japon jusqu’à ce que la société qui le commercialisait commença à le remplacer par des feuilles de mûrier, et les Japonais cessèrent d’en acheter. Aujourd’hui le jiaogulan renait au Japon sous sa forme pure et les Japonais peuvent à nouveau profiter de ses résultats extraordinaires.

Le jiaogulan commence juste à être “découvert” par les pays de l’Ouest, et reconnu pour ses propriétés extraordinaires à maintenir une bonne santé. Le jiaogulan a été intensivement étudié en Allemagne, Irlande, Italie, Tchécoslovaquie et aux Etats-Unis (USA).

L’histoire extraordinaire de Léticia

Traduit de www.jiaogulan.net
Il y a environ 9 ans, à l’age de 58 ans, elle a été diagnostiquée avec un cancer du col utérin.
Elle a subit des radiations thérapeutiques, et a recu un traitement local au cobalt inséré dans le col de l’utérus. Cela l’a rendue extrêmement faible et malade.
Après 2 semaines de ces traitements, Léticia a décidé qu’elle ferait mieux de mourir que de supporter cette horrible torture.
Les Docteurs lui avaient donné 6 mois à vivre.

S’étant decidée à faire le mieux possible pour combattre ce cancer, Léticia pris toutes les initiatives pouvant améliorer sa situation, devenant notamment végétarienne et purifiant son être par la méditation.
Après une année, le cancer n’avait pas progressé, toutefois elle se sentait encore malade et était toujours très faible.

Puis un ami lui recommanda un Docteur Chinois, qui lui parla de cette herbe Chinoise, la Jaogoulane, qui était connue pour aider les malades du cancer.
Il lui fit apporter une plante de Jaogoulane par sa femme qui visitait la Thaïlande.

Léticia fit pousser la plante et fit du thé à partir des feuilles séchées. Ce thé lui donna de l’énergie et lui permit de bien dormir.
Graduellement et régulièrement elle regagna sa santé.
Elle a maintenant 65 ans, est en pleine santé, heureuse et jolie, et elle profite de ses petit-enfants.
Elle est persuadée que sans le thé de jaogoulane, elle serait déjà morte.

A la suite de son expérience avec le thé de Jaogoulane, elle a agrandi sa plantation biologique (sans pesticides), pour créér une société qui sert des clients dans le monde entier, avec cette herbe médicinale au gout plaisant pour le palais.


Nombreux témoignages Jiogoulane

Ci-dessous vous trouverez les liens vers différent témoignages concernant différentes conditions, provenant de jiaogulan.net . Les témoignages parlent de l’utilisation du thé (feuilles entières) et des capsules faites à partir des feuilles. Les deux fonctionnent de la même façon, mais avec les feuilles entières vous pouvez faire du thé, mais aussi manger les feuilles, qui sont assez bonnes de goût, mais vous donneront aussi plus d’effets en buvant le thé et en mangeant les feuilles :

Les catégories de témoignages :

  • Insuffisance surrénale & respiratoire
  • Arythmie
  • Pression sanguine
  • Cholestérol
  • Cancer
  • Démence & bronchite
  • Energie
  • Immunité
  • Douleurs et arthrite
  • Sommeil
  • Stress
  • Autres conditions

TÉMOIGNAGES DE DOCTEURS :

# Docteur Aaron Flickstein, D.C.—Septembre 2003
Je commande du Jiaogulan depuis Juillet 2000. Le Jiaogulan est de bon sens avec nos vies actives et le stress qui en découle. Avec 4 fois plus d’énergie et la facilité de prise, plus sont rôle adaptogène … c’est un grand gagnant.

# Docteur Gabriel Cousens, M.D.—Arizona, Janvier 2002
Je suis très impressionné par le nombre de gens qui profitent du Jiaogulan pour aider leur insuffisance surrénale, et pour augmenter leur énergie pour soutenir leur système respiratoire supérieur. C’est devenu un de mes choix principaux pour guérir les insuffisances surrénales.
Mise à jour —Aôut 2003
Le Docteur Cousens continue à commander régulièrement le jiaogulan pour ses patients.

# Docteur Carlos Barcena, M.D.—Mexico, Septembre 2001
Le Jiaogulan est un très bon produit. J’en donne au moins à 8 personnes. 7 d’entre elles ressentent une augmentation d’énergie. Elles le trouvent plus fort que le ginseng. Une personne rapporte une diminution de son anxiété. 2 d’entre elles noticent une significante amélioration de leur digestion et leurs mouvements intestinaux – une d’entre elles est ma fille. Dans un autre cas il garde les triglycérides et le cholestérol à un bas niveau. Deux de mes patients, qui prennent des statines, rapportent avoir des douleurs musculaires. Il y a beaucoup de questions à propos des statines désormais, depuis les informations sur le Baycol. Ma sœur qui a une fibromyalgie, a des douleurs musculaires. Elle prend une pilule le matin et une le soir et observe une diminution de ses douleurs.
Mise à jour —Aôut 2003
Le Docteur Barcenq continue à commander régulièrement le jiaogulan pour ses patients et sa famille.

# Docteur Conrad Dean—New Mexico, Juin 2001
J’appelle juste pour dire que nous avons un problème ici. J’ai donné des pilules de Jiaogulan à un patient ayant de l’hypertension. Il n’a jamais rappelé pour me donner des résultats. Quand j’ai appelé le patient, il m’a dit que sa pression sanguine était désormais normale. J’ai perdu un patient.
Mise à jour — Février 2002
Je vois des resultants phénoménaux chez mes patients avec le Jiaogulan. J’ai plusieurs patients qui en prennent. La meilleure histoire est celle d’un homme de 74 ans qui a eu pontage coronarien et prenait plusieurs médicaments pour le coeur. Je lui ai d’abord fait prendre 2 pilules 3 fois par jour. Maintenant il prend juste 1 pilule 2 fois par jour. Sa pression sanguine est descendue à 120/72 et il est de retour au travail et heureux.
Un autre patient de 56 ans qui prend du Coumadin et 3 ou 4 médicaments pour le cœur, avait de l’arythmie avec des battements très irréguliers. Il a désormais arrêté tous les produits chimiques, et il prend 1 pilule 3 fois par jour de Jiaogulan. Son arythmie est presque partie.
Mise à jour — Mai 2002
J’ai eu une jeune femme qui est venue il y a 2 mois avec beaucoup de douleur. C’était un problème nerveux. Un os avait entouré un nerf. Elle recevait différentes therapies pour supprimer sa douleur, aucune ne fonctionnait. N’ayant plus d’espoir j’ai essayé les pilules de Jiaogulan. Maintenant elle dit qu’elle n’a plus de douleur. J’étais très impressioné. Un autre patient est venu avec de l’hypertension. Je lui ai donné 3 pilules 1 fois par jour sans succès. Ensuite j’ai augmenté le dosage à 3 pilules 3 fois par jour. En 2 jours sa pression sanguine a commencée à descendre.

# Kenneth Piller, N.D., Bruce Blinzler, N.D.—Coeur D’Alène, Août 2001.
Nous prescrivons le Jiaogulan principalement pour traiter l’hypertension artérielle. Malgré qu’il n’ait pas fonctionné sur quelques patients, nous traitons entre 15 et 20 patients avec, et il a été efficace pour baisser et maintenir leur pression sanguine. Plusieurs de ces personnes ont fait le commentaire qu’elles se sentaient mieux depuis la prise de Jiaogulan. Il y a un homme que les médecins considéraient sans espoir car aucun de leurs médicaments ne fonctionnaient. Et aucun des traitements alternatifs ne fonctionnèrent, jusqu’à ce qu’il essaye le Jiaogulan.
Mise à jour —Janvier 2002
Ils continuent à avoir des succès avec le Jiaogulan.
Mise à jour — Aôut 2003
Le Docteur Piller continue à commander régulièrement le jiaogulan.

# Docteur David Walsh—Alabama, Aôut 2001, mis à jour Février 2002
Je suis très excité à propos de votre produit. Je n’en reviens pas qu’il est aidé ma contraction ventriculaire prématurée (PVA), et cela en un temps très court. Et pas seulement, j’avais récemment développé de l’hypertension artérielle, et il l’a fait baisser. Cela continu à fonctionner après 6 mois.
Mise à jour —Septembre 2003
J’ai arrêté de prendre votre produit après que les bouteilles soient finies car je suis guéri et n’en ai plus besoin, et je me sens toujours bien malgré cela.

Pression sanguine :

# Rena Palloff—Californie, Août 2003
La pression sanguine de ma soeur (Paula Sklar, Arizona) est montée à 160/93-4, et est restée ainsi jusqu’à ce qu’elle commence à prendre du jiaogulan (en pilules)— en moins d’une semaine sa pression est descendue à 135/80, et maintenant elle est à 125/75. Elle en prend déjà depuis 2 mois.

# WT Patterson—Arkansas, Juillet 2003
En moins de 20 jours j’ai baissé mon cholestérol de 57 points – de 280 à 223. Mon taux de sucre dans le sang est descendu de 153 à 77, et ma pression sanguine est désormais à 118/70 contre 140/70 auparavant. Je bois le thé et prends aussi les pilules. Je pense que c’est la meilleure chose qui me soit arrivée.

# Barbara Burns—Montana, Avril 2003
Après avoir pris les pilules de Jioagulan pendant environ 1 mois, ma pression sanguine qui était à la limite est redevenue normale et y est restée depuis 1 an. Mon cholestérol est aussi descendu à un niveau normal – même si je suis plutôt obèse.

# Jo Anne Long—Pennsylvanie, Avril 2003
Cela semble fonctionner pour ma pression sanguine. J’en prends depuis 1 an —1 à 3 pilules par jour.

# Rodger Bailey—Texas, Avril 2003
Cela aide pour ma pression sanguine. Je prends des capsules de jiaogulan depuis un an, avec un médicament diurétique pour la pression sanguine. Sans le jiaogulan, le médicament garde la pression à environ 150/100, mais avec le jiaogulan elle se stabilise entre 130-140 et 80-90, juste au bon niveau haut. Je suis très satisfait de ne pas avoir ainsi à prendre des médicaments plus fort

# Blair Moser II—Californie, Mars 2003
Ma pression sanguine est passée de 130/88 à 120/78, après avoir pris des pilules de jiaogulan pendant environ 2-3 mois.

# Gwendolyn Claxton—Floride, Mars 2003
Je prends vos capsules et ai eu de très bons résultats pour mon hypertension et mon cholestérol. J’ai aussi plus d’énergie. Merci beaucoup.

# Margaret Offutt—Géorgie, Février 2003
J’ai oublié de vous demander, si je prends les capsules 3 fois par jour pour mon hypertension, devrais-je aussi prendre mes médicaments. Je dois ajouter que je ne prends plus mes médicaments régulièrement mais ma pression reste normale.

# Bobbi Moses—Alaska, Février 2003
J’ai commencé à prendre votre Jiaogulan Standardisé Gypénosides au moment où j’ai eu mon premier check-up, quand mon docteur m’a dit que mon cholestérol et ma pression sanguine étaient élevés, et que je devrais faire quelque chose à ce sujet. J’ai continué à prendre le Jiaogulan jusqu’à mon check-up suivant, et le docteur m’a dit que désormais les deux étaient acceptables.

# Marvin Swinford—Kentucky, Janvier 2003
Auparavant ma pression sanguine était généralement autour de 142/114. Après environ un mois ma pression sanguine avait baissée à 116/78, et je pouvais même le sentir physiquement, surtout lors de mes travaux – et sans aucun effet négatif.

# Marsha Johnston—Missouri, Janvier 2003
Ma pression sanguine était erratique, allant très haut puis baissant. Maintenant, après avoir pris1 à 2 capsules de votre Jiaogulan Standardisé Gypénosides par jour, elle est plus égale et même un peu plus basse. Je me sens beaucoup plus calme, plus paisible, et aussi j’ai moins de problèmes à m’endormir.
# Mise à jour, Juillet 2003
Après avoir pris les capsules de Jiaogulan depuis Janvier, ma pression sanguine a baissée de façon notable. Elle était à environ 140-145/80, et maintenant elle est à 124/70. Et je continue à mieux dormir la nuit.

# Pete Ramirez—Texas, Octobre 2002
Je prends le Jiaogulan (en capsules) depuis presque 6 mois maintenant, et je peux honnêtement dire que ce produit a amélioré ma santé dans son entier. J’ai arrêté mes médicaments pour l’hypertension. Mon énergie est de retour. Ma pression sanguine a baissée à 122/78.

# Steve Scallion—Virginie, Octobre 2002
Ma pression systolique était aux environs de 220. Le Jiaogulan en capsules l’a ramenée à 170 en à peu près 1 mois.

# Maria Saenz—Texas, Octobre 2002
Avant de prendre les capsules de Jiaogulan, la nuit je pouvais sentir ma pression sanguine tambouriner dans ma tête. Puis, après en avoir pris, cùest redevenu normal. J’étais à la limite d’être diabétique, mais maintenant je n’ai plus ce problème. Quand j’ai arrêté de prendre le Jiaogulan, ma pression sanguine a commencée à monter à nouveau.

# Willarean Evans—Californie, Septembre 2002
Ma pression sanguine était plus élevée que pendant ma jeunesse, bien que pas très haute. Mais depuis je prends le Jiaogulan, et ma pression sanguine a baissée au niveau où elle était quand j’étais plus jeune. Elle était montée jusqu’à 130/82, et avec les pilules elle a baissée à 170/70. Et la chose à noter est que je prenais seulement 3 pilules le soir. Je pense qu’il a aussi un effet sur le système immunitaire, car je n’ai plus de rhumes comme avant, même quand je suis avec des gens malades.

# Jeannette Lewis—Tennessee, Août 2002
Votre Jiaogulan a considérablement baissé ma pression sanguine en moins de 2 mois. MISE A JOUR – Mars 2003, les pilules continuent à garder ma pression sanguine au bon niveau.

# Mary Gae George—Utah, Août 2002
Votre thé (Premium Jiaogulan) est délicieux, et ma pression sanguine a répondue en se plaçant dans des zones très sécurisantes ! J’ai recommandé votre produit à beaucoup de personnes. Je bois le thé depuis 4 mois.

# Mike Funaro—Las Vegas, NV, Juillet 2002
Je prends le Standard gypénosides de Jiaogulan depuis 3 mois maintenant. J’utilisais toujours des médicaments pour baisser la tension (ces 3 dernières années) qui gardaient ma pression aux environs de 130/90. Je suis allé chez le docteur pour la première fois depuis que je prends les gypénosoides et ma pression est à 100/70. De toute ma vie je ne me rappelle pas avoir jamais eu une pression si basse. Mon seul changement a été de prendre le Jiaogulan. Donc cela doit fonctionner.

# Annie Davis—Texas, Juillet 2002
J’avais des difficultés à garder ma tension à un bon niveau. Elle était a environ 190/103. Dès que j’ai commencé à boire le thé Jiaogulan (2 sachets par jour), elle est descendue, et a été normale depuis 1 an. Maintenant elle est a 130/86.

# Robert Herman—Californie, Mars 2002
Je prends les pilules de Jiaogulan. Après une période de 2 mois, ma pression sanguine est descendue graduellement de 140§90 à 120/80. Elle est restée à ce niveau depuis.

# Deloris Max, gérant de parapharmacie—Indiana, Février 2002
J’ai maintenant 62 ans. Ma pression sanguine était de180/95-100. Quand les traitements naturels que j’avais essayés ne marchèrent pas du tout, mon docteur me mis sous médicaments pour l’hypertension. Toutefois les effets secondaires que je subissais étaient horribles – donc jéai arrêté. Quand nous avons ajouté votre produit dans notre magasin, j’ai commencé à prendre le thé, et ma tension a baissée, mais c’était difficile dans mon cas de prendre le thé plusieurs fois par jour, donc j’ai commencé avec les pilules. J’en prends depuis 4 mois. Désormais ma pression sanguine est descendue à environ 140/85, et j’anticipe qu’elle va encore baisser. Je suis très contente avec les résultats. Je viens juste d’avoir un client qui m’a dit que sa pression artérielle baissait en prenant le Jiaogulan.

# Billy Schuelke—Nebraska, Août 2001, mis à jour Juillet 2002 (tout est identique)
Les nombreux médicaments contre l’hypertension que j’ai essayés m’ont causé beaucoup d’effets secondaires négatifs. Celui que je prends actuellement est OK, mais ma pression sanguine n’était pas stable. Vos capsules de Jiaogulan maintiennent ma pression stable quand j’en prends 2 le matin et 3 le soir. Je souhaiterais arrêter complètement les médicaments, en prenant juste du Jiaogulan, mais mon docteur ne coopère pas pour ajuster mes doses de médicaments de façon à ce que je puisse m’en passer progressivement. Les capsules de Jiaogulan ont aussi aidé avec mon stress, mon énergie, et ma vie sexuelle (problèmes d’érection).

# Docteur David Walsh—Alabama, Aôut 2001, mis à jour Février 2002
Je suis très excité à propos de votre produit. Je n’en reviens pas qu’il est aidé ma contraction ventriculaire prématurée (PVA), et cela en un temps très court. Et pas seulement, j’avais récemment développé de l’hypertension artérielle, et il l’a fait baisser. Cela continu à fonctionner après 6 mois.
# Mise à jour —Septembre 2003
J’ai arrêté de prendre votre produit après que les bouteilles soient finies car je suis guéri et n’en ai plus besoin, et je me sens toujours bien malgré cela.

# Kenneth Piller, N.D., Bruce Blinzler, N.D.—Coeur D’Alène, Août 2001. 
Nous prescrivons le Jiaogulan principalement pour traiter l’hypertension artérielle. Malgré qu’il n’ait pas fonctionné sur quelques patients, nous traitons entre 15 et 20 patients avec, et il a été efficace pour baisser et maintenir leur pression sanguine. Plusieurs de ces personnes ont fait le commentaire qu’elles se sentaient mieux depuis la prise de Jiaogulan. Il y a un homme que les médecins considéraient sans espoir car aucun de leurs médicaments ne fonctionnaient. Et aucun des traitements alternatifs ne fonctionnèrent, jusqu’à ce qu’il essaye le Jiaogulan.
# Mise à jour —Janvier 2002
Ils continuent à avoir des succès avec le Jiaogulan.

# Peggy Krohn—Ohio, Août 2001
Ma pression sanguine et mon cholestérol étaient très élevés quand j’ai commencé à prendre vos pilules herbales de Jiaogulan, et à boire 3 ou 4 tasses de votre thé par semaine. J’ai eu un check-up après 3 mois. Mon cholestérol a baissé incroyablement de 60 points. Et ma pression sanguine a aussi baissée. Mon docteur était époustoufflé car les deux avaient baissés, et si cela n’avait pas été le cas, il allait me mettre sous médicaments. Depuis je suis passée aux capsules. Ma pression est toujours bonne. Je verrai bientôt si mon cholestérol a encore plus baissé.

# Linda Garcia—Floride, Août 2001
Je prends vos pilules de Jiaogulan depuis environ 1 an. Quand j’ai commencé, ma pression sanguine était à environ 151/105. En à peu près 6 semaines elle a baissée à 135/82, et est restée stable depuis. Je prends 3 pilules 2 fois par jour depuis le début. Je suis très satisfaite par ces résultats. Dès que quelqu’un se plaint d’hypertension, je lui parle du Jiaogulan.

# Anne Koslofsky—New York, Janvier 2001 
Ma pression sanguine était à 150/90 avant que je commence à prendre le Jiaogulan. J’ai 73 ans. Mon cholestérol et mes triglycérides ont toujours été normaux. J’attribue mon hypertension aux effets de l’âge, et au fait que je subis plus de stress que d’habitude depuis que j’aide mon fils en tant que réceptionniste au bureau d’avocat de mon fils. J’ai commencé à prendre le Jiaogulan en Septembre 2000. Je teste moi-même ma pression artérielle régulièrement. En 1 ou 2 semaines ma pression sanguine avait baissée à 140/85, et maintenant elle s’est stabilisée à 130/85.

# Eugène Schooler—Pennsylvanie, Août 2001
A l’origine j’ai été intrigue par le Jiaogulan pour son aspect adaptogène, un régulateur, et j’en suis très satisfait. J’ai commencé à prendre du Jiaogulan en Juillet 2000 quand j’ai développé de l’hypertension artérielle. J’ai pris les pilules de Jiaogulan avec d’autres suppléments, comme le magnésium, carnitine et taurine. Chez moi j’utilise un moniteur et me teste plusieurs fois par jour. Ma tension varie plusieurs fois par jour, mais en moyenne elle a baissé au niveau que je considère normal. Je considère définitivement que le Jiaogulan y est pour quelque chose.

# Docteur Conrad Dean—New Mexico, Juin 2001
J’appelle juste pour dire que nous avons un problème ici. J’ai donné des pilules de Jiaogulan à un patient ayant de l’hypertension. Il n’a jamais rappelé pour me donner des résultats. Quand j’ai appelé le patient, il m’a dit que sa pression sanguine était désormais normale. J’ai perdu un patient.

# Robert Padovani—Ohio, Novembre 2001
Vos pilules de Jiaogulan ont abaissé ma pression sanguine. Ma femme et moi en prenons depuis au moins 1 an et demi. Ma femme aime le Jiaogulan car il l’aide à être plus détendue. Nous l’aimons aussi parce que c’est un antioxydant.

# Elizabeth Ford, RN— Floride, Novembre 2000
J’ai maintenant 62 ans. Il y a longtemps j’avais pris du MaHuang comme pilule de régime, et ma pression sanguine était montée à 200/102. J’avais immédiatement pris des herbes pour aider à la faire redescendre, mais elle n’est jamais allée en dessous de 140/90. Elle fluctuait un peu, mais n’est jamais redevenue normale, même avec de l’exercice et des traitements chiropratiques.
Ensuite j’ai parlé au docteur Dr. Janet Maccaro et j’ai lu son livre, Immune System Makeover. Après avoir lu son commentaire sur l’herbe Jiaogulan, je l’ai appelée pour en savoir plus. Elle m’a dit de prendre votre produit, 3 pilules 3 fois par jour. Après quelques semaines ma pression sanguine était de retour à 117/74, et n’a plus jamais été élevée. Je suis tellement convaincue, car il a baissé ma propre pression sanguine, et maintenant je sais comment faire, et j’ai été une infirmière pendant des années. Aussi, mon cholestérol a baissé de 240 à 190, mes triglycérides sont devenues bonnes aussi, mon docteur n’en revenait pas.

# Donna Young, ND; Conseillère en Santé Certifiée —Idaho, Novembre, 2000
Ma deuxième expérience avec le Jiaogulan fut avec ma mère, qui a eu un AVC avec hémorragie interne. Sa pression sanguine est montée jusqu’à 240/170. Après avoir pris les pilules de Jiaogulan, sa pression sanguine s’est normalisée à environ 140/86 (bien qu’elle monte de temps en temps), sa paralysie faciale est partie, et elle parle clairement. Une fois elle n’avait plus de pilules et a pensé qu’elle n’en avait plus besoin. Sa pression est remontée à 220/140 en moins d’une semaine, et ses symptômes d’après AVC ont commencés à revenir. Quand elle a recommencé les pilules de Jiaogulan, tous ces symptômes sont partis en moins de 12 heures. Désormais elle prend le Jiaogulan régulièrement.

# John R Morrison—Floride, Septembre, 2000
J’ai 83 ans. Jusqu’à il y a 2 ans j’avais une légère hypertension. Après une période sans prêter attention à ma pression sanguine, j’ai fait un petit AVC. La bonne nouvelle est que votre pilules de Jiaogulan ont fait baisser ma tension sanguine presque jusqu’à mon niveau normal. Désormais ma tendance à avoir un taux de sucre élevé est complètement sous contrôle. Je souhaite ne jamais être sans mes pilules de Jiaogulan.

Cholestérol :

# Amanda Wall—Floride, Août 2003
Après 2 mois à prendre 3 pilules 2 fois par jour, mon cholestérol a baissé jusqu’au niveau voulu par mon docteur. Et même si mon problème de cholestérol est héréditaire.

# WT Patterson—Arkansas, Juillet 2003
En moins de 20 jours j’ai baissé mon cholestérol de 57 points – de 280 à 223. Mon taux de sucre dans le sang est descendu de 153 à 77, et ma pression sanguine est désormais à 118/70 contre 140/70 auparavant. Je bois le thé et prends aussi les pilules. Je pense que c’est la meilleure chose qui me soit arrivée.

# Thomas Bocchino—Connecticut, Juillet 2003
Ce produit est super. J’ai descendu mes triglycérides de 700 à moins de 130, et mon cholestérol de plus de 250 à moins de 100 en 12 mois.

# Gwendolyn Claxton—Floride, Mars 2003
Je prends vos capsules et ai eu de très bons résultats pour mon hypertension et mon cholestérol. J’ai aussi plus d’énergie. Merci beaucoup.

# Bobbi Moses—Alaska, Février 2003
J’ai commencé à prendre votre Jiaogulan Standardisé Gypénosides au moment où j’ai eu mon premier check-up, quand mon docteur m’a dit que mon cholestérol et ma pression sanguine étaient élevés, et que je devrais faire quelque chose à ce sujet. J’ai continué à prendre le Jiaogulan jusqu’à mon check-up suivant, et le docteur m’a dit que désormais les deux étaient acceptables.

# Valérie Branam—Wisconson, Janvier 2003
Il y a un an, mon cholestérol était à 227, avec des LDL à 159 et HDL à 46. Maintenant mon cholestérol est de 166, LDL à 100 et HDL à 42. Les triglycérides sont restées aux mêmes niveaux. Je bois 2 tasses de thé Jiaogulan par jour en plus de mes autres efforts pour une bonne santé.

# Susan Alexander—Delaware, Janvier 2003
J’ai beaucoup plus d’énergie et mon cholestérol a beaucoup baissé. Mon total de cholestérol était de 240, et après avoir pris 2 à 3 pilules par jour pendant 5 mois, il est maintenant à 167. Aussi, ma tension artérielle qui était à 140-160/90, est maintenant de 107/65.

# Errol Kroner—Illinois, Février 2002
Bien que j’avais commence à prendre les capsules de Jiaogulan pour améliorer ma santé en général, j’ai eu une réduction dramatique de mon cholestérol. Il est passé de 260 à 189 en 3 mois. Mon docteur était assez surpris. Aussi ma circulation sanguine semble être meilleure, car je n’ai plus les extrémités qui deviennent froides.

# Docteur Carlos Barcena, M.D.—Mexico, Septembre 2001
Le Jiaogulan est un très bon produit. J’en donne à au moins 8 personnes. Dans un des cas, il maintient le cholestérol et les triglycérides au bon niveau. Deux de mes patients, qui prennent des statines, rapportent avoir des douleurs musculaires. Il y a beaucoup de questions à propos des statines désormais, depuis les informations sur le Baycol.

# Peggy Krohn—Ohio, Août 2001
Ma pression sanguine et mon cholestérol étaient très élevés quand j’ai commencé à prendre vos pilules herbales de Jiaogulan, et à boire 3 ou 4 tasses de votre thé par semaine. J’ai eu un check-up après 3 mois. Mon cholestérol a baissé incroyablement de 60 points. Et ma pression sanguine a aussi baissée. Mon docteur était époustoufflé car les deux avaient baissés, et si cela n’avait pas été le cas, il allait me mettre sous médicaments. Depuis je suis passée aux capsules. Ma pression est toujours bonne. Je verrai bientôt si mon cholestérol a encore plus baissé.
# Mise à jour —Avril 2003
Après que ma tension et mon cholestérol soient restés normaux pendant un certain temps, j’ai arrêté de prendre les pilules. Je suis aux niveaux idéaux depuis. Désormais mon mari prend du Jiaogulan pour voir s’il peut aussi baisser son cholestérol.

# Kathy Hope—Californie, Août 2001
Il y a 7 mois, mon cholestérol était à 264. Après avoir bu 1 tasse par jour de Jiaogulan pendant 2 mois, il a baissé à 247. Maintenant après 7 mois il est à 237. Je suis très optimiste que le Jiaogulan fonctionne et va encore faire baisser mon cholestérol.

# Linda Cohen—Texas, Novembre 2000
J’ai un probleme de thyroïde et prends des médicaments allopathiques. Même avec les médicaments je deviens parfois hyperactif, hypo ou léthargique. De plus, mon cholestérol est très élevé, à 316. Ma pression sanguine est aussi un peu élevée. J’ai des check-ups réguliers pour mon sang, à cause du sérieux de ma condition, et voici les résultats.
Après 1 mois de prise de pilules de Jiaogulan, mon cholestérol a baissé de 60 points. Après 4 mois, mon cholestérol avait baissé de 120 points par rapport au début. Et mon niveau de triglycérides a baissé de 260 à 129. Mes fluctuations hyper et hypo se sont stabilisées, je me sens 100% mieux, et ma tension est normale. Considérez moi comme un client plein de gratitude, un client pour longtemps.

# Donna Young, ND; Conseillère en Santé Certifiée —Idaho, Novembre, 2000
Ma deuxième expérience avec le Jiaogulan fut avec ma mère, qui a eu un AVC avec hémorragie interne. Sa pression sanguine est montée jusqu’à 240/170. Après avoir pris les pilules de Jiaogulan, sa pression sanguine s’est normalisée à environ 140/86 (bien qu’elle monte de temps en temps), sa paralysie faciale est partie, et elle parle clairement. Une fois elle n’avait plus de pilules et a pensé qu’elle n’en avait plus besoin. Sa pression est remontée à 220/140 en moins d’une semaine, et ses symptômes d’après AVC ont commencés à revenir. Quand elle a recommencé les pilules de Jiaogulan, tous ces symptômes sont partis en moins de 12 heures. Désormais elle prend le Jiaogulan régulièrement.

Arythmie :

# Docteur David Walsh—Alabama, Août 2001, mis à jour Février 2002
Je suis très excite à propos de votre produit. Je n’en reviens pas qu’il est aidé ma contraction ventriculaire prématurée (PVA), et cela en un temps très court. Et pas seulement, j’avais récemment développé de l’hypertension artérielle, et il l’a fait baisser. Cela continu à fonctionner après 6 mois.
# Mise à jour —Septembre 2003
J’ai arrêté de prendre votre produit après que les bouteilles soient finies car je suis guéri et n’en ai plus besoin, et je me sens toujours bien malgré cela.

# JR Borbridge—Canada, Décembre 2000
Récemment j’ai développé de l’arythmie cardiaque. Mon cœur manquait une pulsation, battait 3 ou 4 fois, manquait un battement, et ainsi de suite – et il n’y avait rien que je puisse faire pour résoudre ce problème. Cela s’arrêtait pendant quelques temps, puis après quelques semaines ça recommençait. Ensuite, après avoir pris le Jioagulan pendant 3 mois, ça ne s’est produit que pendant les 3 premières semaines, et depuis c’est complètement fini.

# William Newman—Michigan, Juin 2002
Le problème que j’avais avant était une très sévère arythmie cardiaque. Je prenais depuis des années de fortes doses de CoQ10, parmi d’autres suppléments. Cela m’aidait, mais le problème continuait. Je continuais à devoir être attentif. Mais après avoir pris le Jiaogulan pendant environ 2 semaines , je ne pouvais pas croire que mon activité physique avait augmentée d’au moins 50%. Je ne pouvais pas avoir beaucoup d’activités stressantes, monter des escaliers ou faire une longue marche – je devais m’arrêter à cause de battements du cœur irréguliers. La semaine dernière j’ai joué au golf plus que je n’ai joué en une semaine durant les deux dernières années.

Démence & Bronchites :

# Nancy Olsen, R.N.—Ohio, Août 2001
Je prescris le Jioagulan à 2 de mes patients en gériatrie. Le premier patient, un homme, souffre de Parkinson. Le Jiaogulan l’a aidé à parler beaucoup mieux. Il marche plus, il a plus de facilité à se nourrir lui-même. Le deuxième patient, une dame, a un peu de démence sénile, et a des problèmes de colère et de frustration. Elle semble être beaucoup plus calme et plus active, et plus confiante, et se sent mieux en prenant le Jiaogulan.
Quant à moi, j’avais une bronchite chronique depuis l’âge de 6 mois. J’en avais 2 attaques par an depuis cet âge. Depuis que je prends le Jiaogulan je n’en ai plus, et n’ai rien d’autre que des poumons clairs.

Insuffisance surrénale & respiratoire :
# Giles Vines—Californie, Mai 2003
Le Jiaogulan m’aide beaucoup pour mon insuffisance cardiaque. Je le sais car j’ai arrêté pendant un moment et puis j’ai repris, et la différence est spéctaculaire. Ma femme en prend aussi, nous avons tous les deux plus de 90 ans.

# Docteur Gabriel Cousens, M.D.—Arizona, Janvier 2002
Je suis très impressionné par le nombre de gens qui profitent du Jiaogulan pour aider leur insuffisance surrénale, et pour augmenter leur énergie pour soutenir leur système respiratoire supérieur. C’est devenu un de mes choix principaux pour guérir les insuffisances surrénales.

# Arthur Farrington—Washington, Mai 2002
J’ai eu une bronchite pendant environ 4 semaines. J’ai pris toutes sortes d’herbes et d’antibiotiques prescrites par le docteur, qui n’ont rien fait. J’ai eu de fortes crises de toux qui m’handicapaient beaucoup. Je ne pouvais pas du tout dormir et cela ne s’arrangeait pas. Puis je vous ai trouvés grâce au livre ‘Underground Cures’ et j’ai commandé du Jiaogulan. C’est maintenant le 5ème jour depuis que j’ai commencé à prendre le Jiaogulan. Je prends 1 capsule 3 fois par jour et il a tout de suite commencé à faire son effet. Les glaires s’évacuaient très facilement, presque sans aucune toux. Ma gêne respiratoire est complètement partie. J’ai cru que j’allais avoir une pneumonie. Maintenant je me sens en super forme.

# Milton Hagan—Montana, Juin 2002
J’ai eu des problemes d’emphysème et de bronchite. Les pilules de Jiaogulan m’aident à respirer beaucoup plus facilement.
# Mise à jour, Mai 2003:
J’ai utilisé les pilules pendant quelques temps et cela a aidé pour ma bronchite chronique, puis ai arrêté pendant une période pour être sûr. Maintenant je peux voir à quel point le Jiaogulan aide.

Douleurs et arthrite :

# Ralph Ryan—Iowa, Août 2003
Je me sens mieux depuis que je prends les pilules de Jiaogulan, et ma femme a cessée de souffrir de son arthrite.

# Nancy Dhurjaty—New York, Mai 2003
J’aime de que les capsules de jiaogulan font pour moi. Quand j’en prends régulièrement je ne sens plus les douleurs de l’hygroma (bursite) de mon épaule. SI j’arrête d’en prendre, la douleur revient.

# Peggy Burghart—Texas, Avril 2003
J’ai 47 ans et j’ai un Syndrôme dysfonctionnel de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) depuis 30 ans, prenant des injections de morphine 1 ou 2 fois par mois contre la douleur. La douleur a disparue après 6 jours de prise des pilules de JIaogulan, et elle n’est pas revenue depuis Janvier. Tous mes docteurs étaient époustouflés.

# Catherine Okita— Pratiquante de Jin Shin Jyutsu, vendeuse de thé Jiaogulan, Mars 2002
J’ai une amie à qui j’ai vendu le thé Jiaogulan, qui avait de terribles migraines débilitantes chaque weekend. Elle avait aussi beaucoup de taches de vieillesse sur ses bras et mains à cause de ses bains de soleil. Après avoir pris 2 tasses de thé par jour, durant une période d’un mois, les migraines ont complètement disparues, et maintenant ses bras ont une peau magnifique, sans aucune des taches de soleil.

# Todd Sidwell (pour sa mère)—Utah, Décembre 2002
Elle a de très bons résultats en prenant seulement 2 pilules de Jiaogulan par jour – augmentation d’énergie et réduction des douleurs et irritations de sa fibromyalgie.

# Donna Vaccariello (et son père)—Juin, 2002
Mon père à 86 ans. Tout d’un coup il a développé plusieurs maladies. Il a pris toutes sortes de médicaments car il est trop âgé pour subir une chirurgie. Il est Sicilien et adore s’occuper de son jardin. Il a vraiment ralenti avec ses douleurs dans les jambes, pas d’énergie et une angine de poitrine (il devait prendre de la nitro). J’ai les pilules depuis 2 semaines, et il en prend 2, 3 fois par jour. Il pouvait à peine marcher. Oh mon Dieu, la différence pour mon père est extraordinaire. Il a tellement d’énergie, son teint est bon et il ne se plaint plus de douleurs. Je pense honnêtement que le Jiaogulan donne une nouvelle vie à mon père. Merci beaucoup.

# Richard Brady—NY, Mai 2002
J’ai eu des soulagements concernant différentes douleurs et suis interressé à savoir si c’est dû au Jiaogulan, donc je voudrais en commander à nouveau.

# Monica Yurkanin—Maryland, Août 2001
Je prends les capsules de Jiaogulan depuis 3 mois. Il m’a aidé avec mes douleurs dans les jambes, qui ont disparues. Il semble améliorer ma circulation sanguine. Ensuite j’en ai donné à mon mari qui ne pouvait plus monter les escaliers. Après seulement 2 jours il pouvait les monter à nouveau, et c’est le cas depuis plusieurs semaines déjà.

# William England—Californie, Juillet 2001
Je prends les capsules de Jiaogulan depuis 2 mois. J’ai constaté qu’il avait radicalement diminué les douleurs de mon arthrite. Je dirais que je suis passé d’un niveau 7 de douleur à un niveau 2 ou 1. C’est désormais beaucoup plus tolérable pour moi. J’ai aussi pu augmenter ma distance de promenade quotidienne de 3 kms à 6 kms, et j’ai recommandé vos produits à mes connaissances.

Immunité :

# Anita Gehrke-New York, Février 2000
Je suis très heureuse de vous dire que j’ai eu de très bons résultats avec le Jiaogulan. J’ai attrapé la maladie de Lyme en Septembre 1998 et fut traitée avec de fortes doses d’antibiotiques pendant une longue période. Le résultat fut une Leucopénie – faible quantité de globules blancs. Le jour où j’ai commencé la deuxième tournée d’antibiotiques, mon nombre de globules blancs était à 2,4. J’ai lu à propos du Jiaogulan dans le magasine Santé Nature et j’an ai commandé. Quand il est arrivé, j’en était à 1 semaine dans le nouveau traitement antibiotique. J’ai eu un examen sanguin 6 jours après avoir pris le Jiaogulan, et je fut choquée d’apprendre que mes globules blancs étaient montés à 4,5. C’est le niveau le plus élevé que j’ai eu depuis des années – et il passa du plus bas au plus haut en 2 semaines. Bien que je prenne aussi de la vitamine C et de l’huile de foie de morue, je suis certaine que le Jiaogulan est responsable pour le niveau de succès que j’ai atteint et de sa rapidité.

Cancer :

# Wayne Martin—Californie, Juillet 2001
Après que mon œsophage ait été retiré à cause d’un cancer, j’ai entendu parler du Jiaogulan. J’en ai pris pour sa protection antioxydante, pour aider mon corps à combattre le cancer qui se répandait dans mon système lymphatique. Les docteurs l’appelait de type 3. J’aime aussi l’énergie qu’il me donne.
# Mise à jour, Janvier 2002
J’ai continue à prendre les pilules de Jiaogulan et j’ai eu un scanner récent. Le docteur était époustouflé de trouver qu’il n’y avait plus du tout de traces de cancer.

Energie :

# Barbara Wolfe—Maryland, Septembre 2003
Je prends le Jiaogulan pour l’énergie depuis le mois de Mars, 3 pilules 3 fois par jour. J’ai un projet pour lequel je dois rester à travailler tard le soir, et ça fonctionne pour moi.

# Holly Longusky—Indiana, Juillet 2003
Depuis que j’ai commence les pilules de Jiaogulan, j’ai plus d’énergie que ce que je pensais possible. Je suis très satisfaite par votre produit.

# Susan Washburn—New Mexico, Avril 2003
Après avoir pris les capsules de Jiaogulan pendant environ 4 mois, 3 par jour sur un estomac vide, j’ai note un changement définitif dans mes réactions physiologiques aux choses stressantes. Moins de poussées d’adrénaline, moins de tensions musculaires, et plus d’énergie à la fin de la journée.

# Dan Diemer—Iowa, Octobre 2002
Avant de commencer à prendre le Jiaogulan, je prenais toutes sortes d’herbes, mais je continuais à être si faible que je ne pouvais pas tondre la pelouse. Après 2 semaines de prise de Jiaogulan j’en était de nouveau capable. Et ensuite, après 3 mois j’ai pu reprendre mon travail. J’ai un travail de nuit dans un hotel. La première semaine j’ai travaillé 62 heures. J’étais très surpris de pouvoir travailler autant de longues heures. Après chaque jour de travail j’étais surpris de la quantité d’énergie que j’avais. Maintenant j’ai arrêté presaue toutes les autres herbes que je prenais, et pourtant mon énergie est encore bonne.
# Mise à jour —Décembre 2002
J’ai plein d’énergie et ma pression sanguine a baissée.

# Nancy Pavkov—Californie, Août 2002
Mon mari a 72 ans. Les pilules de Jiaogulan l’aide à être guilleret au quotidien.

# Mélanie Hastings—Massachusetts, Mars 2002
Je souffre de fatigue chronique. Le Jiaogulan a un effet extraordinaire pour augmenter l’apport d’oxygène vers mes globules rouges et je sens comme si j’avais une meilleure circulation sanguine dans mes extrémités. Je me sens beaucoup moins fatiguée.
# Mise à jour —Janvier 2003
Ma fatigue mentale s’est aussi améliorée.

# Docteur Carlos Barcena—Mexico, 2001
Le Jiaogulan est un très bon produit. J’ai au moins 8 personnes a qui j’en donne. Dans 7 cas ils rapportent une augmentation d’énergie. Ils sentient plus d’effets qu’avec le ginseng.

# Connie Smith, Gérante de magasin de produits de santé—California, Novembre, 2000
Mon mari vendait une très bonne qualité de produit à base de ginseng (de la marque Hopi Chief). Il en prenait lui-même et appréciait le regain d’énergie et les bienfaits pour la santé en général. Un client nous a mis au courant concernant le Jiaogulan. Les pilules de Jiaogulan sont la seule chose qu’il a trouvée de plus efficace que le ginseng, et donc nous en prenons tous les deux et l’aimons. Il nous donne plus d’énergie et une plus forte sensation de bien-être.

Sommeil :

# Iris Milliken—Ohio, Janvier 2003
J’utilise les capsules depuis moins d’un mois. La qualité de mon sommeil s’est améliorée. Je me réveillais habituellement à 2 ou 4 heures du matin. Maintenant je dors toute la nuit jusqu’à ce que le réveil sonne à 6 heures. Je suis en ménopause et pensais que je ne dormirais plus jamais une nuit entière.

# Joan Mode, Aurora, CO—Décembre 2001
J’aime la façon dont il m’aide à dormir.
# Mise à jour, Aôut 2003 : Je continue à en prendre car il m’aide à dormir.

# Bénéte Leigh—Californie, Août 2003
J’ai eu ma première bonne nuit de sommeil en 5 ans, malgré tout le stress dans ma vie, et sans rien changer d’autre. Merci.

Stress :

# Susan Washburn—New Mexico, Avril 2003
Après avoir pris les capsules de Jiaogulan pendant environ 4 mois, 3 par jour sur un estomac vide, j’ai note un changement définitif dans mes réactions physiologiques aux choses stressantes. Moins de poussées d’adrénaline, moins de tensions musculaires, et plus d’énergie à la fin de la journée. C’est comme si le Jiaogulan modérait les réactions du système nerveux sympathique, et permettait au système parasympathique d’intervenir plus rapidement pour ramener les choses à la normale. L’effet est sensible, mais certainement notable, et comme je n’attendais rien des pilules, ce n’est pas un effet placebo.

# Bénéte Leigh—Californie, Août 2003
J’ai eu ma première bonne nuit de sommeil en 5 ans, malgré tout le stress dans ma vie, et sans rien changer d’autre. Merci.

Autres conditions :

# WT Patterson—Arkansas, Juillet 2003
En moins de 20 jours j’ai baissé mon cholestérol de 57 points – de 280 à 223. Mon taux de sucre dans le sang est descendu de 153 à 77, et ma pression sanguine est désormais à 118/70 contre 140/70 auparavant. Je bois le thé et prends aussi les pilules. Je pense que c’est la meilleure chose qui me soit arrivée.

# David O’Leary—Connecticut, Mai 2001
J’ai note une difference en prenant les pilules de Jiaogulan. Mon corps semble plus flexible, et je dors comme une pierre ! Aussi, j’ai noté que des démengeaisons qui allaient et venaient dans ma hanche droite sont parties ! Wow! J’ai étonné les docteurs avec ça, et j’avais essayé beaucoup d’autres remèdes et crèmes naturels, sans effet jusqu’à présent. Je serai un client régulier !!!

# Donna Vaccariello—Ohio, Juin 2002
Et maintenant je prends aussi du Jiaogulan. J’ai eu ma thyroide retirée – il m’en reste peut-être 5 ou 10%. En résultat j’étais toujours très fatiguée malgré les médicaments pour la thyroide. Après avoir pris le Jiaogulan 2 fois par jour, maintenant j’ai toute l’énergie dont j’ai besoin.

# Catherine Okita— Pratiquante de Jin Shin Jyutsu, vendeuse de thé Jiaogulan, Mars 2002
J’ai une amie à qui j’ai vendu le thé Jiaogulan, qui avait de terribles migraines débilitantes chaque weekend. Elle avait aussi beaucoup de taches de vieillesse sur ses bras et mains à cause de ses bains de soleil. Après avoir pris 2 tasses de thé par jour, durant une période d’un mois, les migraines ont complètement disparues, et maintenant ses bras ont une peau magnifique, sans aucune des taches de soleil.

Retour haut de page