Riche fermier sauvé par la vitamine C liposomique !

Reportage de la télé nationale de Nouvelle Zélande sur le cas d’Alan Smith, que les docteurs voulaient « débrancher », et qui est aujourd’hui en pleine forme grâce à des méga-doses de vitamine C.

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-01


Lien vers la vidéo originale en Anglais

Transcription et traduction par JT, Mai 2011 :

La transcription complète est prévue pour bientôt, voici pour l’instant un résumé en images :

C’est le cas très médiatisé d’un riche fermier new-zélandais sauvé de la mort par la vitamine C.

Le Présentateur:
C’est l’histoire d’un homme, un producteur laitier, qui est revenu de chez les morts.
Les docteurs voulaient débrancher les systèmes de maintient en vie.
Mais sa famille refusait d’abandonner.

Ils ont demandé à l’hôpital d’essayer des hautes doses de vitamine C.

Et bien comme Mélanie Ribu va vous montrer, cela a tourné en bagarre, car les spécialistes ne croyaient pas qu’un tel traitement puisse fonctionner.

Mais ce qu’on peut dire c’est que le fermier n’est plus à la porte de la mort. Et comme sa famille le revendique, il est une preuve vivante.

(00.35) La journaliste : Ceci est le fermier Alan Smith, dans l’unité de maintient en vie, juste avant que les docteurs ne disent à sa famille que les instruments de maintient en vie allaient être éteints, et qu’il allait être permis de mourir.

(00.50) Sa femme : Je le regardais et il semblait sans espoir, il ne donnait plus un signe de vie.

Journaliste : La femme, Sonnia et le fils se rappellent de ce qu’on leur avait dit. « Tout était fini ».

Sa femme : Il était sans mots et allongé là, comme mort, alors qu’il avait toujours été celui sur qui on pouvait compter.

(01.20) Journaliste : Sonnia et Alan se sont mariés quand ils avaient 17 ans. Ils ont 3 enfants, et le 9 ème petit enfant était en bonne voie quand Allan a eu un cas sévère de grippe porcine.

Sa femme : Ils ne pouvaient pas nous aider en quoi que ce soit. La question était « qu’allons nous faire ? » Et il avait 56 ans.

Journaliste : Retour à l’arrière de la maison (avion atterrit), Alan revient d’un contrôle aérien de sa ferme.
On l’appelle l’homme miraculé. (échange de politesses entre Alan et la journaliste)

Journaliste : la survie d’Alan Smith a été décrite comme un des cas les plus remarquables, et son retour à la pleine santé un des plus controversés dans l’histoire médicale de la Nouvelle-Zélande.
Vous avez de la chance d’être en vie.

Alan : Je suis très chanceux …

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-02

Avant la vitamine C, les docteurs voulaient le « débrancher »;
Sa grippe porcine avait dégénérée en leucémie fatale …

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-05

Comparaison de ses poumons avant et après seulement 2 injections de vitamine C, cela prouve la puissance qu’a la vitamine C pour tuer les agents pathogènes !

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-04

Après 1 semaine à 6 sachets de vitamine C Liposomique par jour,
Alan juste avant sa sortie d’hôpital …
alors qu’il aurait déjà disparu si sa famille avait suivi l’avis des médecins !

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-06

Le produit miracle qui l’a sauvé, la vitamine C Liposomique,
qui fonctionne même mieux que des injections de mégadoses de vitamine C !!