"Elles sont 5 à 10 fois plus puissantes !"

Prenez vos vitamines sous forme liposomique, car elles agissent plus et reviennent donc moins cher.
Les molécules sont mises à l'abri dans les microscopiques bulles de liposomes, et ainsi protégées contre l'acide de l'estomac et donc absorbées à 98% dans le sang, au lieu de 20% au mieux pour les autre formes !
Cette technologie délivre les vitamines directement à l'intérieur de nos cellules, sans gaspillage, et avec une efficacité multipliée !

Quels sont les signes d’une carence en magnésium ?

Symptômes de la carence en magnésium  

La carence en magnésium est un problème plus courant que nous le pensons. Malheureusement, les symptômes typiques, tels que la fatigue, les crampes musculaires, les sautes d’humeur et l’anxiété, sont ignorés et considérés comme faisant partie de la vie quotidienne (nous vivons à une époque très stressante après tout) ou confondus avec d’autres problèmes de santé.

Ce qui aggrave la situation, c’est que la carence en magnésium peut être difficile à diagnostiquer. Seulement 1% du magnésium total du corps se trouve dans le sang, alors que 99% de ce minéral est stocké dans les tissus mous et dans les os. Donc vos analyses sanguines indiqueront que votre taux est normal, ce qui ne reflète pas nécessairement votre statut réel. C’est en partie pourquoi il est probable que votre médecin ne remarquera pas la carence en magnésium causant vos symptômes.

Qu’y a-t-il de si spécial à propos du magnésium?

Le magnésium est à la racine de centaines de réactions biochimiques dans le corps. Croyez-le ou non, chaque cellule dans votre corps dépend du magnésium pour fonctionner. Cela est évident compte tenu des études qui ont identifié 3 751 sites de liaison du magnésium sur des protéines humaines – ce qui indique que le rôle du magnésium dans notre santé et nos fonctions corporelles a été sous-estimé. [1] L’étude a également mentionné que le magnésium a un rôle plus complexe et plus vaste que ce qui a initialement été estimé.

Le magnésium, de concert avec d’autres nutriments, tels de la B12 et la CoQ10, est nécessaire pour la synthèse de l’ATP. L’ATP est la principale source d’énergie dans chaque cellule, mais pour être biologiquement actifs, elle doit être liée à un ion de magnésium. Il n’est donc pas étonnant qu’un faible taux de magnésium peut rapidement résulter en de la fatigue ainsi qu’en de la faiblesse généralisée.

Le magnésium est également nécessaire au transport efficace des ions de calcium et de potassium à travers les membranes cellulaires. Il s’agit probablement de l’un des rôles les plus cruciaux du magnésium en tant que contrôleur du calcium. Il empêche l’excès de calcium de pénétrer dans les cellules et prévient son accumulation dans les tissus et organes, ce qui pourrait donner lieu à toutes sortes de problèmes de santé. Par exemple, l’excès de calcium peut causer des contractions incontrôlée et soutenues donnant lieu à des spasmes musculaire, des tics, un rythme cardiaque anormal et même des migraines.

Peu de gens savent que vous avez également besoin du magnésium pour absorber et utiliser la vitamine D, ce qui facilite l’absorption du calcium dans le corps. Bien que vous preniez peut-être des suppléments de calcium et de vitamine D pour le maintien de votre santé osseuse, il se peut qu’ils n’aient pas d’effet si vous n’ajoutez pas du magnésium à ce mélange.

Autre fait peu connu à propos du magnésium: il aide le corps de plusieurs manières afin qu’il puisse gérer le stress; ce qui se fait en grande partie grâce à la régulation de l’hormone du stress et à la stabilisation des neurotransmetteurs qui, soit excitent le système nerveux (contrebalance le glutamate et le calcium) ou vous calment (accroit le GABA, la sérotonine et la mélatonine). D’ailleurs, vous éliminez encore plus de magnésium par l’urine lorsque vous êtes stressé, ce que cause une chute encore plus drastique du taux de cette vitamine.

Le magnésium est également nécessaire à :

  1. La synthèse de l’ADN et de l’ARN
  2. La synthèse du glutathion (un puissant antioxydant impliqué dans d’importants processus de détoxication)
  3. Le métabolisme des protéines, des graisses et des glucides
  4. Au bon fonctionnement du système nerveux

Il ne serait pas exagéré de dire que le magnésium touche presque tous les aspects de la santé. Et c’est précisément pour cette raison que la carence continue en ce minéral polyvalent peut avoir des conséquences dévastatrices pour la santé – donnant lieu à toutes sortes de symptômes et de problèmes de santé.

Symptômes révélateurs d’une carence en magnésium

  1. Spasmes musculaires, crampes aux jambes, courbatures
  2. Rythme cardiaque anormal
  3. Faible niveau d’énergie et fatigue chronique
  4. Os fragiles et articulations douloureuses
  5. Incapacité à gérer le stress
  6. Dépression, anxiété et hyperactivité
  7. Difficulté à dormir
  8. Symptômes prémenstruels accus (crampes musculaires, dépression, anxiété et migraines)
  9. Constipation
  10. Manque d’appétit
  11. Carence en vitamine D
  12. Légers étourdissements qui peuvent se transformer en vertiges
  13. Acouphène (bourdonnement d’oreille)
  14. Haute tension artérielle
  15. Difficulté à avaler
  16. Envies intenses de manger du chocolat
  17. Reflux acides
  18. Douleurs au dos, algie vasculaire de la face et migraines
  19. Perte osseuse
  20. Essoufflement

La carence sévère et non traitée peut donner lieu à des symptômes encore plus graves, tels que des spasmes coronariens, des convulsions et une sensation d’engourdissement et de fourmillement au visage, aux pieds et aux mains.

Les experts en santé holistique pensent que la carence en magnésium pourrait être le lien manquant entre plusieurs problèmes de santé graves, tels que l’artériosclérose, les maladies cardiaques, la haute tension artérielle et le diabète de type 2. Qui plus est, les études démontrent qu’une prise accrue de magnésium pourrait en fait diminuer le risque de développer ces problèmes de santé. [2-6] Cela pourrait également aider à détendre les vaisseaux sanguins et à diminuer la tension artérielle des personnes présentant une carence en ce minéral essentiel. [7-8]  

Il est dommage que les médecins traditionnels ne reconnaissent pas cette association et choisissent plutôt de se concentrer sur le traitement des symptômes à l’aide de médicaments puissants et coûteux, ce qui ne donne d’ailleurs peu de résultats dans bien des cas. La bonne nouvelle est que la carence en magnésium est facile à renverser !

Qu’est-ce que vous pouvez faire pour accroitre votre taux de magnésium?

L’application d’huile de magnésium est la meilleure manière d’accroitre rapidement votre taux de magnésium sans en subir les effets secondaires gastro-intestinaux, qui sont si fréquents lors de la prise de suppléments de magnésium par voie orale. Vaporisez-la sur votre peau et votre corps absorbera ce dont il a besoin et enverra le minéral directement dans flux sanguin et les tissus. Vous pouvez obtenir un meilleur taux d’absorption avec l’application transdermale (sur la peau) du magnésium. 

 

Références :

    1. Damiano Piovesan, Giuseppe Profiti, Pier Luigi Martelli, Rita Casadio. 3,751 magnesium binding sites have been detected on human proteins. BMC Bioinformatics.
    2. Stella Lucia Volpe. Magnesium in Disease Prevention and Overall Health. Advances in Nutrition. 2013
    3. Helmut Geiger, Christoph Wanner. Magnesium in disease. Clin Kidney J. 2012
    4. Grober et al. Magnesium in Prevention and Therapy. Nutrients. 2015
    5. Xuexian Fang et al. Dietary magnesium intake and the risk of cardiovascular disease, type 2 diabetes, and all-cause mortality: a dose–response meta-analysis of prospective cohort studies. BMC Medicine (2016).
    6. Adela Hruby, James B. Meigs, Christopher J. O’Donnell, Paul F. Jacques, Nicola M. McKeown. Higher magnesium intake reduces risk of impaired glucose and insulin metabolism, and progression from prediabetes to diabetes in middle-aged Americans. Diabetes Care 2013

 

 

  1. DT Dibaba et al. The effect of magnesium supplementation on blood pressure in individuals with insulin resistance, prediabetes, or noncommunicable chronic diseases: a meta-analysis of randomized controlled trials. Am J Clin Nutr. 2017