Les bienfaits pour la santé du champignon Reishi

Le champignon Reishi (Ganoderma lucidum) fait partie de la médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d’années. Également connu sous les noms de champignon Ling Zhi, roi des champignons et champignon de l’immortalité, le reishi est prisé pour ses puissantes propriétés curatives et pharmaceutiques.

En médecine traditionnelle chinoise, le reishi est apprécié en tant qu’herbe tonique nourrissant trois précieux trésors : Chi, Shen et Jing (corps, esprit et âme). En fait, les moines et les taoïstes à travers l’Asie sont connus pour avoir utilisé le champignon reishi comme « tonic shen » pendant des siècles, étant donné que ce dernier est considéré comme nourrissant l’âme et comme favorisant l’éveil spirituel ainsi que l’état d’esprit paisible. C’est pour cette raison qu’il est également connu sous le nom de « champignon de la force spirituelle ». Il n’est donc pas étonnant que ce champignon soit hautement prisé par les chercheurs spirituels, qui cherchent à soulager le stress, à aiguiser la concentration et à atteindre un état d’équilibre corporel.  

Il soutient tous les systèmes organiques majeurs, dont le cœur, le foie, les reins, le système nerveux et les hormones. Ce champignon est connu pour ses impressionnantes propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, immuno-régulatrices et adaptogènes, qui s’unissent pour fournir toute sorte de bienfaits pour la santé. Traditionnellement, les champignons reishi étaient utilisés pour maintenir l’équilibre global, pour équiper le corps de manière à ce qu’il soit en mesure de gérer le stress et la maladie, pour diminuer la tension, pour soulager la fatigue et pour favoriser la longévité.  

Alors, qu’est-ce qui rend le champignon reishi si bénéfique pour la santé? Peut-on réellement le qualifier de superaliment ou de « champignon de l’immortalité », tel que le veut la croyance populaire? Curieusement, le champignon reishi est assez bien documenté et les études qui ont été menées jusqu’ici confirment ce que les Chinois savent depuis des milliers d’années. Le champignon reishi favorise effectivement la bonne santé et la longévité.   

Le champignon reishi : Le champignon de l’immortalité

Le champignon reishi contient une variété de composés biologiques actifs dont nous savons qu’ils influencent divers aspects de la santé, offrant ainsi un large éventail de bienfaits. Les polysaccharides, les triterpènes, le germanium biologique, les stérols et l’adénosine font partie des principaux composés biologiques actifs du reishi. Ils travaillent de diverses manières afin de guérir le corps et d’y rétablir l’équilibre. Le reishi agit en favorisant la longévité ainsi qu’en repoussant les maladies, en :

  • Régulant le système immunitaire
  • Agissant en tant qu’antioxydant afin de diminuer l’inflammation
  • Favorisant le sommeil profond
  • Soulageant la fatigue et en améliorant le niveau d’énergie
  • Diminuant le stress
  • Régulant les hormones
  • Protégeant le foie
  • Exerçant des propriétés antibactériennes et antivirales
  • Combattant le cancer
  • Diminuant le taux de glycémie
  • Exerçant des effets anti-âge

Les incroyables bienfaits pour la santé du champignon reishi

Saviez-vous que le gouvernement chinois approuve l’usage du reishi en tant que supplément non toxique et sans danger? Et qu’au Japon, il est officiellement utilisé pour le traitement du cancer, en ajout à la thérapie traditionnelle?

Le reishi est maintenant reconnu comme traitement complémentaire de la « leucémie, du carcinome, de l’hépatite et du diabète. » [1] Les principaux composés actifs de l’extrait de champignon reishi sont les triterpènes (acides ganodériques), les polysaccharides et les peptides ganoderma lucidum, qui sont à l’origine des effets antioxydants, anti-âge, anti-inflammatoires, hémato-protecteurs, antihypertenseurs, immuno-régulateurs, radio-protecteurs, antibactériens, chimio-protecteurs et anticancérigènes du champignon sur le corps.

1. Maintient l’équilibre et le bien-être global

Le champignon reishi est un adaptogène – un ensemble d’herbes non toxiques qui accroissent la capacité du corps à gérer le stress et à maintenir son équilibre global. Tout comme la plupart des autres adaptogènes, le reishi accomplit cela en soutenant le système endocrinien (dont les glandes surrénales), le système immunitaire, le système circulatoire et le système nerveux. De plus, les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires des composés bioactifs présents dans le reishi aident à protéger contre les maladies chroniques et le vieillissement prématuré.

2. Régule le système immunitaire  

Le système immunitaire hyper-réactif donne lieu à des problèmes de santé tels que l’asthme, les allergies et les maladies auto-immunes, qui sont extrêmement difficiles à traiter et à gérer. De façon similaire, le système immunitaire hypo-réactif affaiblit vos défenses naturelles contre les envahisseurs étrangers, tels que les bactéries, les virus, les champignons et les parasites, ce qui rend votre corps plus susceptible de développer le rhume, la grippe et d’autres maladies. Le système immunitaire dont l’intégrité a été compromise donne également lieu à de l’inflammation, cause première de toutes les maladies chroniques dégénératives.

Le reishi agit de manière intelligente afin de corriger à la fois le système immunitaire hyper-réactif et le système immunitaire hypo-réactif. En d’autres mots, il modifie le système immunitaire en le stimulant et en réprimant sa forte réponse lorsqu’il hyper-réagit. Ce type de modulation immunitaire aide le reishi à diminuer la réaction allergique ainsi qu’à renforcer l’immunité afin de combattre les infections, les maladies et le cancer. Encore une fois, ce type de réponse duale n’est pas étonnant. Le reishi, en tant qu’adaptogène, agit de manière équilibrée afin de maintenir la santé du système immunitaire. Il peut réguler à la baisse ou à la hausse le système immunitaire, selon les besoins de votre corps.  

Combat les allergies : Les triterpènes présents dans le reishi sont en grande partie à l’origine des propriétés anti-inflammatoires et anti-allergiques de ce dernier. Ces composés préviennent la libération d’histamine – une substance chimique libérée lors de l’inflammation et de la réaction allergique. Cette propriété rend le reishi efficace pour la répression de la réponse allergique et pour l’amélioration des symptômes de l’asthme, de la bronchite, du rhumatisme et de la dermatite de contact.

Stimule le système immunitaire : Les polysaccharides, les triterpènes et le germanium sont d’importants composés présents dans le champignon reishi et ils sont connus pour leur rôle fortifiant du système immunitaire. Ils améliorent l’activité des cellules immunitaires, qui aident à combattre le cancer et les infections causées par les bactéries et les virus. Le reishi s’est révélé utile pour les personnes dont le système immunitaire est compromis, en leur permettant de récupérer plus rapidement de l’infection et de la maladie. Cette étude a découvert que le champignon reishi inhibe la croissance de bactéries pathogènes et, lorsqu’utilisé avec des antibiotiques, il améliore l’activité antibactérienne de ces derniers. [2]

3. Soulage le stress

Vous êtes aux prises avec du stress chronique? Saviez-vous que le stress à long terme peut altérer l’équilibre hormonal et créer un environnement inflammatoire dans le corps? Nous pensons souvent au stress comme étant causé par la surcharge de travail, par les échéanciers serrés, par les soucis financiers ou encore par les problèmes relationnels. Mais le fait est que le corps peut devenir stressé par n’importe quel déclencheur interne ou externe. Ces stresseurs pourraient être émotionnels, physiques, psychologiques ou environnementaux. Donc qu’il s’agisse de manque de sommeil, d’infections chroniques, de problèmes financiers, de difficultés relationnelles, d’un mauvais régime alimentaire ou encore d’exposition à des toxines environnementales, tous ces facteurs peuvent stresser votre corps.   

La science démontre que le stress chronique accroit votre risque de toute sorte de maladies, dont l’insomnie, la dépression, les infections, les maladies cardiaques et même le cancer. Bien que vous ne puissiez pas totalement échapper au stress, vous pouvez assurément mieux équiper votre corps de sorte à ce qu’il puisse mieux gérer la variété de stresseurs auxquels vous faites face tous les jours. C’est pour cette raison que les adaptogènes tels que le reishi sont tout à fait nécessaires au mode vie accéléré d’aujourd’hui, dans lequel les stresseurs ne manquent pas, qu’ils soient grands ou petits.

Le champignon reishi contient des polysaccharides ainsi que des triterpènes, qui aident le corps à gérer le stress. De plus, il agit en tant qu’adaptogène et améliore la manière dont le corps réagit au stress. Tel que précédemment mentionné, le reishi, tout comme d’autres puissantes herbes adaptogènes, équilibre le fonctionnement de tous les principaux systèmes, tels que les systèmes immunitaire, circulatoires, endocrinien et nerveux. Ainsi, il ne vous aide pas uniquement à gérer le stress, mais également à stimuler le niveau d’énergie, à diminuer la fatigue, à améliorer l’humeur et à favoriser le sommeil de qualité. Tous ces bienfaits sont importants lorsque vous êtes stressé.  

Une étude de petite envergure a examiné les effets du reishi sur la neurasthénie, un problème de santé qui se caractérise par des symptômes de douleur, de courbatures, d’étourdissements, de maux de tête et d’irritabilité. Ce problème de santé est également cause d’insomnie et de dépression. Les chercheurs ont découvert que le champignon reishi a atténué plusieurs de ces symptômes. [3]

4. Améliore la santé cardiovasculaire

Le champignon reishi contient une large variété de composés actifs, tels que les polysaccharides (Beta-D-glucans), les triterpènes (Ganoderic Acids), les stérols et l’adénosine. Ces composés sont liés à la diminution des facteurs de risque pouvant mener à des maladies cardiaques.

Par exemple, le reishi agit en tant qu’antioxydant afin de neutraliser les radicaux libres pouvant causer de l’inflammation et des maladies cardiaques. Cette étude suggère que « les propriétés cardioprotectrices de l’extrait de Ganoderma lucidum sont largement déterminées par ses propriétés antioxydantes ». [4] Il réduit également le taux de cholestérol et de triglycérides.

Le reishi diminue également la tension artérielle. [5] Cela est dû à la présence de triterpènes, qui inhibent l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE). Essentiellement, l’ACE convertit l’hormone angiotensine en angiotensine II, qui contracte les vaisseaux sanguins et qui augmente la tension artérielle. En inhibant l’ACE, les triterpènes du champignon reishi détendent les vaisseaux sanguins et normalisent la tension artérielle – réduisant ainsi le stress cardiaque.

De plus, le champignon reishi présente des effets antiplaquettaires dus à sa teneur adénosique. Cela aide à réduire l’adhérence plaquettaire et prévient la formation de caillots – ce qui aide ensuite à normaliser le flux sanguin. Les caillots peuvent causer des crises cardiaques et des AVC. L’adénosine dilate également les vaisseaux sanguins, améliorant ainsi l’apport en oxygène et en nutriments aux systèmes organiques, dont le cœur.

Le reishi améliore également plusieurs symptômes, tels que les douleurs thoraciques, les palpitations, l’angine de poitrine et le souffle court.

5. Anti-cancer

Le champignon reishi aide à combattre et à prévenir la croissance tumorale. Les études suggèrent que les composés actifs, plus précisément les polysaccharides et les triterpènes, présents dans le champignon présentent un potentiel anticancer au moyen de plusieurs mécanismes : [6] [7] [8] [9] [10]

  • Réduit l’inflammation
  • Stimule les fonctions des cellules immunitaires et du système immunitaire
  • Accroit la production de substances qui aident à combattre le cancer
  • Réduit la production de protéines clé dont les cellules cancéreuses ont besoin pour survivre, se propager et envahir d’autres parties du corps
  • Prévient la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins, qui fournissent un sang riche en nutriments aux cellules cancéreuses à croissance rapide
  • Déclenche l’apoptose (mort cellulaire programmée) chez les cellules cancéreuses   
  • Identifie et détruit les cellules cancéreuses, tout en épargnant les cellules saines – démontrant ainsi une toxicité sélective contre les cellules cancéreuses
  • Inhibe les voies impliquées dans les adhésions cellulaires

Sachant que la communauté scientifique traditionnelle pourrait considérer que davantage de recherche est nécessaire afin de justifier l’usage du reishi comme traitement de première ligne contre le cancer, il est préférable d’en faire usage en concomitance avec les traitements traditionnels, tels que la chimiothérapie et la radiothérapie. En tant que thérapie complémentaire pour le cancer, il assure une meilleure réactivité tumorale et stimule l’immunité. [11] Il réduit également les effets secondaires typiquement associés à la chimiothérapie, tels que la perte d’appétit, la mauvaise immunité, la fatigue et la perte de cheveux, ce qui permet aux patients souffrant du cancer d’avoir une meilleure qualité de vie.

Une petite étude pilote d’une durée de 4 semaines a découvert que le champignon reishi améliore « la fatigue liée au cancer et la qualité de vie des patients atteints du cancer du sein suivant une thérapie endocrine. » L’étude a également découvert que les patients atteints du cancer à qui l’on a administré de la poudre de spores de reishi ont rapporté une diminution de fatigue, d’anxiété et de dépression, ainsi qu’une meilleure qualité de vie. Les patients ont démontré une amélioration significative quant à leurs fonctions physiques, émotionnelles et cognitives, en plus d’améliorer la fatigue, les troubles du sommeil ainsi que la perte d’appétit occasionnés par le cancer. L’étude a expliqué que les composés bioactifs présents dans le champignon, dont l’action immunomodulatrice est puissante, sont la cause de tous ces bienfaits. [12]

6. Protège le cerveau contre les dommages oxydatifs

Les triterpènes et les polysaccharides du reishi possèdent de puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Sachant que les maladies neurodégénératives telles que l’Alzheimer et le Parkinson ont leur origine dans les dommages oxydatifs et l’inflammation, le reishi peut être utile pour le traitement de ces problèmes de santé. [13] [14]

Nous savons depuis longtemps que les dommages oxydatifs causés par les plaques bêta-amyloïde (Abeta) sont impliqués dans le développement de l’Alzheimer. Cette étude a démontré que le reishi peut aider à réduire les effets dommageables de l’Abeta. [15]

Le champignon reishi stimule également la production de NGF (Facteur de croissance du tissu nerveux). Le NGF est un neuropeptide qui joue un rôle essentiel dans la croissance, le développement, la maintenance et la survie des cellules nerveuses. II améliore également les fonctions mitochondriales des neurones. [16]

7. Protège contre les effets ionisants de la radiation

Les propriétés antioxydantes du reishi, encore une fois grâce à l’abondance de ses polysaccharides et de ses triterpènes, aident à combattre les dommages oxydatifs causés par la radiation ionisante. Alors que les triterpènes se sont avérés protecteurs de l’ADN et bénéfiques contre les dommages cellulaires déclenchés par la radiation, [17] les polysaccharides, eux, aident à réparer l’ADN. [18] [19]

8. Bénéfique pour les cas de diabète et d’obésité

Les champignons reishi peuvent diminuer le taux de glycémie au moyen de divers mécanismes. Par exemple, cette étude a démontré de quelle manière l’extrait de reishi inhibe l’α-glucosidase, l’un des enzymes impliqués dans la dégradation des glucides avant leur absorption. [20] En inhibant cet enzyme, les glucides ne sont pas efficacement absorbés, ce qui prévient les pics soudains du taux de glycémie chez les diabétiques.

9. Stimule les fonctions hépatiques

Les champignons reishi sont considérés comme étant un tonic hépatique en médecine traditionnelle chinoise. Ils peuvent rétablir les fonctions hépatiques suite à une lésion du foie, en plus d’aider à la détoxication de ce dernier.   

Les triterpènes présents dans le reishi démontrent des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, ce qui aide à limiter le stress oxydatif et à protéger les cellules hépatiques contre l’inflammation. [21] [22] Il a été cliniquement prouvé que ce champignon renverse la maladie du foie gras légère. Cette étude a découvert que la consommation du reishi améliore de manière substantielle la capacité antioxydante totale ainsi que la teneur en glutathion. Il abaisse également le taux d’enzymes hépatiques. [23]  

De plus, le reishi protège le foie contre les virus de l’hépatite. Le reishi stimule la production d’interférons par les cellules immunitaires qui aident la réplication virale. Les interférons activent également d’autres cellules immunitaires telles que les cellules NK ainsi que les macrophages. Cela aide à maintenir la force et la santé du système immunitaire, qui préviendra les attaques virales.  

Références :

  1. Sanodiya BS, Thakur GS, Baghel RK, Prasad GB, Bisen PS. Ganoderma lucidum: a potent pharmacological macrofungus. Current Pharmaceutical Biotechnology. 2009
  2. Karwa et al. Naturally occurring medicinal mushroom-derived antimicrobials: a case-study using Lingzhi or Reishi Ganoderma lucidum (W. Curt.:Fr.) P. Karst. (higher Basidiomycetes). Int J Med Mushrooms. 2012
  3. https://www.pubfacts.com/detail/15857210/A-randomized-double-blind-and-placebo-controlled-study-of-a-Ganoderma-lucidum-polysaccharide-extract
  4. Lasukova et al. Cardioprotective Activity of Ganoderma lucidum Extract during Total Ischemia and Reperfusion of Isolated Heart. Bull Exp Biol Med. 2015
  5. ACE
  6. Martínez-Montemayor et al. Ganoderma lucidum (Reishi) Inhibits Cancer Cell Growth and Expression of Key Molecules in Inflammatory Breast Cancer. Nutr Cancer. 2011
  7. Jang et al. Induction of apoptosis by ethanol extracts of Ganoderma lucidum in human gastric carcinoma cells. J Acupunct Meridian Stud. 2010
  8. Liu RM et al. Structurally related ganoderic acids induce apoptosis in human cervical cancer HeLa cells: Involvement of oxidative stress and antioxidant protective system. Chem Biol Interact. 2015
  9. Wang et al. Mushroom β-Glucan May Immunomodulate the Tumor-Associated Macrophages in the Lewis Lung Carcinoma. Biomed Res Int. 2015
  10. Suarez-Arroyo et al. Anti-tumor effects of Ganoderma lucidum (reishi) in inflammatory breast cancer in in vivo and in vitro models. PLoS One. 2013
  11. XingZhing et al. Ganoderma lucidum (Reishi mushroom) for cancer treatment. The Cochrane Database of Systematic Reviews. 2016
  12. Zhao et al. Spore Powder of Ganoderma lucidum Improves Cancer-Related Fatigue in Breast Cancer Patients Undergoing Endocrine Therapy: A Pilot Clinical Trial. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. 2012
  13. Lee et al. Selective cholinesterase inhibition by lanostane triterpenes from fruiting bodies of Ganoderma lucidum. Bioorganic & Medicinal Chemistry Letters. 2011.
  14. Zhang et al. Ganoderma lucidum Protects Dopaminergic Neuron Degeneration through Inhibition of Microglial Activation. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine. 2011
  15. Lai et al. Antagonizing beta-amyloid peptide neurotoxicity of the anti-aging fungus Ganoderma lucidum. Brain Res. 2008
  16. Chen et al. Activating mitochondrial regulator PGC-1α expression by astrocytic NGF is a therapeutic strategy for Huntington’s disease. Neuropharmacology. 2012
  17. Smina et al. Protection of radiation induced DNA and membrane damages by total triterpenes isolated from Ganoderma lucidum (Fr.) P. Karst. Chemico-Biological Interactions. 2015
  18. Pillai et al. Enhancement of repair of radiation induced DNA strand breaks in human cells by Ganoderma mushroom polysaccharides. Food Chemistry. 2010.
  19. Pillai et al. Fungal beta glucan protects radiation induced DNA damage in human lymphocytes. Ann Transl Med. 2014
  20. Fatmawati et al. Ganoderol B: a potent α-glucosidase inhibitor isolated from the fruiting body of Ganoderma lucidum. Phytomedicine. 2011
  21. Wu et al. Hepatoprotective effect of ganoderma triterpenoids against oxidative damage induced by tert-butyl hydroperoxide in human hepatic HepG2 cells. Pharm Biol. 2016
  22. Ha et al. In vitro and in vivo hepatoprotective effect of ganodermanontriol against t-BHP-induced oxidative stress. J Ethnopharmacol. 2013
  23. Chiu et al. Triterpenoids and polysaccharide peptides-enriched Ganoderma lucidum: a randomized, double-blind placebo-controlled crossover study of its antioxidation and hepatoprotective efficacy in healthy volunteers. Pharm Biol. 2017