Vit D3 et K2

Notre vitamine D et le soleil …

« Nous n’arrêtons pas de jouer parce que nous vieillissons; nous vieillissons parce que nous arrêtons de jouer. » – George Bernard Shaw.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les enfants doivent faire de l’exercice pendant au moins 60 minutes chaque jour. Malheureusement, les enfants de notre génération mènent des vies dangereusement sédentaires. Ils ne dorment pas assez et ils passent la plus grande partie de leur temps à regarder la télé ou devant leur ordinateur portable, iPad, tablette ou téléphone intelligent.

La recherche indique que les enfants d’aujourd’hui passent plus ou moins 7 heures devant leurs écrans. Il s’agit là d’une tendance alarmante; tendance qui favorise toute sorte de problèmes de santé évitables chez nos enfants.

Le mode de vie sédentaire rend les enfants plus susceptibles de développer de l’obésité, de l’anxiété, des changements comportementaux et des mauvaises fonctions cérébrales. Parallèlement, l’activité physique diminue le risque d’obésité et d’autres facteurs pouvant causer des problèmes cardiaques et le diabète de type 2 plus tard au cours de la vie. Être actif est également bon pour le développement sain du cerveau. Les enfants qui jouent régulièrement dehors auront tendance à être plus impliqués et concentrés que les enfants qui passent la plus grande partie de leur temps à l’intérieur. De plus, des preuves solides indiquent que le jeu libre favorise de meilleures aptitudes sociales et aide les enfants à mieux apprendre.

Jetons un coup d’œil à certains bienfaits évidents, et d’autres « qui le sont moins », du fait de jouer dehors.

Bienfaits pour la santé physique :

# Synthèse de la vitamine D

# Renforce les os et les muscles

# Diminue le risque de myopie

# Aide à bâtir l’immunité

# Sommeil de qualité

# Réduit les symptômes du TDAH chez les enfants

# Favorise les aptitudes sociales

Les bienfaits du jeu extérieur vont au-delà du traditionnel bien-être physique et mental. Les enfants apprennent à expérimenter, explorer, prendre des risques et découvrir. Le fait de jouer en équipe aide les enfants à apprendre d’importantes aptitudes sociales, telles que partager, attendre son tour et être indépendant.

La Super Vitamines D3 + K2 liposomique de Sanus-Q est ici !

Vitamine D expliquée par Professeur Nehls

Bonjour,
Comme promis voici les conseils et références concernant la vitamine D3 par le Professeur Michael Nehls, dans son livre révolutionnaire ‘Guérir Alzheimer’. (1)

Il semble que notre corps humain ait besoin de soleil depuis les temps immémoriaux, car c’est ainsi que la vitamine D3 est fabriquée par nos cellules, à partir du cholestérol.
Ce qui fait d’ailleurs du cholestrérol un élément essentiel à notre vie en bonne santé. Celui-ci a de nombreux rôles vitaux et nous en reparlerons j’espère. L’excès de cholestérol étant dû à une mauvaise alimentation qui dérègle son système de production et de régulation, en réduire le taux sanguin n’est évidemment pas la solution pour guérir, puisque s’attaquer aux symptômes n’a jamais sauvé personne, mais a par contre donné une immense puissance d’influence aux vendeurs de médicaments …

Le professeur Nehls nous dit qu’il s’agit plus d’une hormone que d’une vitamine, puisque le corps peut la fabriquer lui-même.

Vitamine D et soleil

Pourquoi devriez-vous encourager les enfants à jouer dehors?

« Nous n’arrêtons pas de jouer parce que nous vieillissons; nous vieillissons parce que nous arrêtons de jouer. » – George Bernard Shaw.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les enfants doivent faire de l’exercice pendant au moins 60 minutes chaque jour. Malheureusement, les enfants de notre génération mènent des vies dangereusement sédentaires. Ils ne dorment pas assez et ils passent la plus grande partie de leur temps à regarder la télé ou devant leur ordinateur portable, iPad, tablette ou téléphone intelligent.

La recherche indique que les enfants d’aujourd’hui passent plus ou moins 7 heures devant leurs écrans. Il s’agit là d’une tendance alarmante; tendance qui favorise toute sorte de problèmes de santé évitables chez nos enfants.

Le mode de vie sédentaire rend les enfants plus susceptibles de développer de l’obésité, de l’anxiété, des changements comportementaux et des mauvaises fonctions cérébrales. Parallèlement, l’activité physique diminue le risque d’obésité et d’autres facteurs pouvant causer des problèmes cardiaques et le diabète de type 2 plus tard au cours de la vie. Être actif est également bon pour le développement sain du cerveau. Les enfants qui jouent régulièrement dehors auront tendance à être plus impliqués et concentrés que les enfants qui passent la plus grande partie de leur temps à l’intérieur. De plus, des preuves solides indiquent que le jeu libre favorise de meilleures aptitudes sociales et aide les enfants à mieux apprendre.

Jetons un coup d’œil à certains bienfaits évidents, et d’autres « qui le sont moins », du fait de jouer dehors.

Bienfaits de la vitamine K2 pour le diabète

Des études récentes ont examiné le rôle de la vitamine K2 dans le cas de plusieurs problèmes de santé et elle s’est avérée prometteuse pour la santé osseuse, l’ostéoporose, la calcification vasculaire et les maladies cardiovasculaires. En activant les protéines qui aident le calcium à pénétrer dans les os et à se retirer des artères, la K2 joue un rôle très important, mais malheureusement peu connu, pour le maintien de la santé des os et du cœur.

Ces bienfaits ont été appuyés par des études cliniques indiquant que les suppléments de K2 peuvent réduire la perte osseuse liée à l’âge chez les femmes ainsi que réduire le risque de fractures. Les études démontrent également que la vitamine K2 peut aussi réduire le durcissement artériel, améliorant ainsi la santé cardiaque.  

La vitamine K2 réduit le risque de diabète de type 2

Une analyse de 2017 a conclu que la vitamine K2 améliore la sensibilité à l’insuline. Elle a également conclu que la vitamine K2 est plus efficace que la vitamine K1 pour diminuer le risque de diabète de type 2. L’analyse a souligné trois principaux mécanismes impliqués dans l’amélioration de la sensibilité à l’insuline. [1]

Effets sur la qualité osseuse dans les cas de diabète de type 2

Le diabète de type 2 cause une hausse du taux de glycémie, ce qui donne lieu à des dommages oxydatifs ainsi qu’à de l’inflammation dans le corps, et en particulier dans les vaisseaux sanguins. Cet effet a un fort effet négatif sur tout le système vasculaire – endommageant ainsi les petits et les gros vaisseaux sanguins, en plus d’accroître le risque de complications macro-vasculaires et micro-vasculaires, telles que :

Vitamine K2, calcification vasculaire et durcissement des artères chez les patients diabétiques

Le risque de maladies cardiovasculaires est considérablement accru chez les personnes souffrant de diabète de type 2. Le rôle de la vitamine K2 dans les cas de maladies cardiaques et de diabète a été étudié en profondeur. Elle maintient la mobilité du calcium et prévient son accumulation dans les artères. Comment cela fonctionne-t-il ?

La vitamine K2 est nécessaire à l’activation totale d’une protéine appelée protéine matricielle Gla (PMG), qui est considérée comme étant l’un des inhibiteurs de calcification artérielle les plus puissants. Pour le dire simplement, la PMG activée joue un rôle significatif dans la prévention de l’accumulation du calcium dans les vaisseaux sanguins, dont les artères coronariennes ainsi que l’aorte. Qu’arrive-t-il donc lorsque vous avez une carence en K2 ? Cette situation augmentera le taux de PMG inactive (PMGdp-uc) en circulation.

Vitamine K2 vs Vitamine K1

Tel que mentionné précédemment, l’analyse publiée en 2017 dans Diabetes Research and Clinical Practice a rapporté que la vitamine K2 est plus efficace que la K1 pour réduire le risque de diabète de type 2. [2] De même, plusieurs autres études ont également confirmé que la vitamine K2 peut être plus efficace que la K1 pour l’amélioration de la santé osseuse et cardiovasculaire.

Vitamine K1 ou phylloquinone

  • Se retrouve principalement dans les légumes verts à feuilles, tels que le chou kale, les épinards, les feuilles de chou cavalier, les feuilles de moutarde, la bette à carde, le brocoli et les choux de Bruxelles.
  • Nécessaire à la saine coagulation sanguine. Elle est transportée jusqu’au foie, où elle aide à activer des protéines, appelées facteurs coagulants.
  • Structurellement différente de la K2, en ce que sa chaine latérale est plus petite.
  • La carence peut donner lieu à des ecchymoses ainsi qu’à un saignement excessif

Vitamine K2 ou ménaquinone

  • Consiste en un ensemble de molécules appelées ménaquinones ou MK. Le nombre accompagnant les noms MK4 et MK7 font référence au nombre de chaines latérales.
  • Se retrouve dans les aliments fermentés tels que le natto (fèves de soja fermentées), le caillé et la choucroute. On la retrouve également dans les produits animaux tels que le fromage, le beurre, le jaune d’œuf, le foie d’oie et le poulet.
  • Également produite par les bactéries intestinales, mais en très petites quantités.
  • Les ménaquinones ont une chaine latérale plus longue, ce qui aide la K2 à demeurer plus longtemps dans le flux sanguin. Cela signifie que la K2 est absorbée plus efficacement par les tissus du corps, tels que les os, les vaisseaux sanguins et autres tissus.
  • Outre son implication dans le processus de coagulation sanguine, la vitamine K2 joue également un rôle essentiel dans le maintien de la santé des os et du système cardiovasculaire.  

Carence en vitamine K2

De plus, certains facteurs vous rendent plus susceptibles de développer un faible taux de K2, tels que :

  • Âge
  • Personnes souffrant de problèmes de santé tels que la haute tension artérielle, le diabète de type 2, les maladies cardiaques et la néphropathie chronique  
  • Certains médicaments, tels que les statines (médicaments permettant de baisser le taux de cholestérol), les anticoagulants, comme le warfarine, et les antibiotiques.
  • Les troubles de la santé digestive et les problèmes de santé tels que la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, la rectocolite ulcérohémorragique, les chirurgies abdominales et la dysbiose intestinale. Ces problèmes gastro-intestinaux interfèrent avec l’absorption de la K2
  • Mauvais fonctionnement hépatique
  • Régime alimentaire faible en gras
Retour haut de page