Témoignage vit. C

Riche fermier sauvé par la vitamine C liposomique !

Reportage de la télé nationale de Nouvelle Zélande sur le cas d’Alan Smith, que les docteurs voulaient « débrancher », et qui est aujourd’hui en pleine forme grâce à des méga-doses de vitamine C.

Le Présentateur:
C’est l’histoire d’un homme, un producteur laitier, qui est revenu de chez les morts.
Les docteurs voulaient débrancher les systèmes de maintient en vie.
Mais sa famille refusait d’abandonner.

(00.35) La journaliste : Ceci est le fermier Alan Smith, dans l’unité de maintient en vie, juste avant que les docteurs ne disent à sa famille que les instruments de maintient en vie allaient être éteints, et qu’il allait être permis de mourir.

Journaliste : la survie d’Alan Smith a été décrite comme un des cas les plus remarquables, et son retour à la pleine santé un des plus controversés dans l’histoire médicale de la Nouvelle-Zélande.

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-02

Avant la vitamine C, les docteurs voulaient le « débrancher »;
Sa grippe porcine avait dégénérée en leucémie fatale …

vid-alan-smith-sauve-par-vitamine-c-lypospherique-04

Après 1 semaine à 6 sachets de vitamine C Liposomique par jour,
Alan juste avant sa sortie d’hôpital …
alors qu’il aurait déjà disparu si sa famille avait suivi l’avis des médecins !

La vitamine C contre les radiations nucléaires !

fukushima-explosion-DNA-damage-vitamine-C-injection

Sans vitamine C il n’y a pas de vie possible, et avec une déficience en vitamine C la vie est beaucoup plus courte et les maladies chroniques s’installent très tôt dans la vie des humains.

Par exemple, un lapin ou un chien va produire de la vitamine C au quotidien et augmenter automatiquement cette production en cas d’infection ou d’attaque microbienne. C’est pourquoi les mammifères sont beaucoup moins malades que nous, car la vitamine C est aussi un puissant anti-oxidant.

La vitamine C par prise orale limite la quantité que l’on peut absorber, car elle génère des gazs intestinaux et declenche des diarrhées quand la limite maximale est atteinte.
Heureusement les scientifiques ont découvert la méthode d’encapsulation « liposomale » qui permet de protéger et de transporter la vitamine C directement dans le flux saguin, sans arrêt ni destruction dans l’estomac, et de la délivrer aux cellules qui vont l’utiliser.
Ainsi il n’y a plus de gêne intestinale et la dose nécessaire à prendre est moindre puisqu’il n’y a plus de gaspillage dans l’estomac.

Le Docteur Levy a mené de multiples essais cliniques avec de la vitamine C liposomale et considère qu’elle est beaucoup plus efficace que la vitamine C normale prise oralement, et même plus efficace que les piqûres de vitamine C qui étaient pratiquées jusqu’à cette découverte scientifique pour lutter contre de nombreuses maladies.

Mais aujourd’hui je voulais vous présenter une autre performance extraordinaire de la vitamine C, qui est de lutter contre les radiations nucléaires en protégeant notre ADN !
C’est la catastrophe de Fukushima qui a permis de confirmer cet effet protecteur de l’ADN par la vitamine C contre les radiations tueuses.

Retour haut de page