Magnésium

Quels sont les signes d’une carence en magnésium

Symptômes de carence en magnésium

La carence en magnésium est un problème plus courant que nous le pensons. Malheureusement, les symptômes typiques, tels que la fatigue, les crampes musculaires, les sautes d’humeur et l’anxiété, sont ignorés et considérés comme faisant partie de la vie quotidienne (nous vivons à une époque très stressante après tout) ou confondus avec d’autres problèmes de santé.

Ce qui aggrave la situation, c’est que la carence en magnésium peut être difficile à diagnostiquer. Seulement 1% du magnésium total du corps se trouve dans le sang, alors que 99% de ce minéral est stocké dans les tissus mous et dans les os. Donc vos analyses sanguines indiqueront que votre taux est normal, ce qui ne reflète pas nécessairement votre statut réel. C’est en partie pourquoi il est probable que votre médecin ne remarquera pas la carence en magnésium causant vos symptômes.

Qu’y a-t-il de si spécial à propos du magnésium ?

Le magnésium est à la racine de centaines de réactions biochimiques dans le corps. Croyez-le ou non, chaque cellule dans votre corps dépend du magnésium pour fonctionner. Cela est évident compte tenu des études qui ont identifié 3 751 sites de liaison du magnésium sur des protéines humaines – ce qui indique que le rôle du magnésium dans notre santé et nos fonctions corporelles a été sous-estimé. [1] L’étude a également mentionné que le magnésium a un rôle plus complexe et plus vaste que ce qui a initialement été estimé.

Le magnésium, de concert avec d’autres nutriments, tels de la B12 et la CoQ10, est nécessaire pour la synthèse de l’ATP. L’ATP est la principale source d’énergie dans chaque cellule, mais pour être biologiquement actifs, elle doit être liée à un ion de magnésium. Il n’est donc pas étonnant qu’un faible taux de magnésium peut rapidement résulter en de la fatigue ainsi qu’en de la faiblesse généralisée.

Symptômes révélateurs d’une carence en magnésium

  1. Spasmes musculaires, crampes aux jambes, courbatures
  2. Rythme cardiaque anormal
  3. Faible niveau d’énergie et fatigue chronique
  4. Os fragiles et articulations douloureuses
  5. Incapacité à gérer le stress
  6. Dépression, anxiété et hyperactivité
  7. Difficulté à dormir
  8. Symptômes prémenstruels accus (crampes musculaires, dépression, anxiété et migraines)
  9. Constipation
  10. Manque d’appétit
  11. Carence en vitamine D
  12. Légers étourdissements qui peuvent se transformer en vertiges
  13. Acouphène (bourdonnement d’oreille)
  14. Haute tension artérielle
  15. Difficulté à avaler
  16. Envies intenses de manger du chocolat
  17. Reflux acides
  18. Douleurs au dos, algie vasculaire de la face et migraines
  19. Perte osseuse
  20. Essoufflement

L’huile de chlorure de magnésium

Qu’est-ce que l’huile de magnésium ?

Le mot huile peut être trompeur ici. L’huile de magnésium c’est simplement du chlorure de magnésium en suspension dans l’eau. ce mélange a une texture huileuse, d’où le nom d’huile de magnésium.

La Fondation Weston A. Price rapporte que :

« Il y a de nombreux avantages à la thérapie par le magnésium trans-dermique, car le tractus gastro-intestinal est totalement évité et il n’y a aucun effet laxatif. À côté de l’administration de magnésium par voie intraveineuse, la thérapie trans-dermique fournit une plus grande quantité de magnésium à absorber de même que les suppléments oraux les mieux tolérés. Elle peut rétablir les concentrations intracellulaires en quelques semaines plutôt que les mois nécessaires avec l’apport oral. » [1]

Le magnésium offre beaucoup d’avantages pour la santé. Mais d’abord
intéressons-nous à l’une des propriétés les plus importantes du magnésium : sa relation avec le calcium.

Le magnésium régule le niveau de calcium

  • Aide dans les crampes musculaires
  • Soulage le stress et favorise un bon sommeil
  • Réduit le risque de diabète, diminue la résistance à l’insuline
  • Efficace pour les migraines et les céphalées de tension
  • Important pour un cœur sain
  • Améliore la santé osseuse
  • Améliore les symptômes du SPM
Retour haut de page