Général

Un bon dossier nutrition dans Science et Avenir

Bonjour à tous,

L’alimentation, c’est la base de la bonne santé, tout simplement parce que notre corps fonctionne bien quand on lui donne ce dont il a besoin, et qu’on lui épargne ce qui le dérange.
Concernant ce qui le dérange, il faut comprendre qu’il aime soit les glucides, soit les lipides, mais que dès qu’on mélange trop des deux, le corps se dégrade.

En effet il y a un mécanisme au niveau de nos cellules qui bloque la pénétration du sucre dès qu’il y a une certaine quantité de graisse dans le sang.
Du coup avec nos aliments modernes, comme les produits frits qui sont des glucides cuits dans des lipides, nos cellules bloquent l’entrée du sucre, qui reste alors dans le sang, ce auquel le corps répond par une production massive d’insuline, ce qui rend nos cellules progressivement résistantes à cette insuline, et qui conduit au diabète de type 2.

De plus tout ce sucre en excès doit être traité, et le corps en fait donc des graisses qu’il stocke, d’où l’augmentation vertigineuse de l’obésité dans tous les pays où les gens mangent gras et sucré en même temps.

Moi qui voyage depuis longtemps en Asie, où les populations avaient une alimentation basée complètement sur les sucres, sur les glucides, comprenant du riz, des légumes et des fruits à volonté, un peu comme les recommandations de Régénère l’association de Thierry Casasnovas,  on observe dorénavant une incidence de l’obésité très accentuée, déjà au delà de 40% de la population adulte, du fait qu’ils ont augmenté massivement leur quantité de lipides, par l’ingestion quotidienne d’aliments frits et de sauces lourdes en graisses.

Mais on observe la même dérive partout dans le monde, avec la profusion de glucides associés aux graisses au quotidien.

On constate qu’une alimentation composée quasi uniquement de glucides, comme dans les pays chauds, était la norme jusque récemment, et les gens y étaient connus pour être sveltes et pleins d’énergie. Donc les glucides ne sont pas mauvais, mais peuvent perturber notre organisme quand ils sont associés à trop de lipides, ou quand ils sont transformés et donc rendus méconnaissables par notre biome et nos cellules.

 Il existe de l’autre côté, comme chez les Inuits anciens, une alimentation basée quasi uniquement sur les graisses, qui leur permettait de vivre très vieux et en bonne santé.
Il y a d’ailleurs aujourd’hui des millions de personnes qui suivent une alimentation dite cétogène (il y a plein de livres sur le sujet), et qui sont en très bonne santé, sveltes et pleins d’énergie.

Le livre ci-contre est « Mes Programmes Cétogènes » aux éditions Leduc.s

D’ailleurs certains lipides, appelés acides gras essentiels, sont indispensables à notre survie, donc il est impossible de concevoir une alimentation sans aucun lipide, alors qu’au niveau des glucides aucun d’entre eux n’est essentiel.

Le tout est dans l’équilibre, et il semble qu’il nous faille choisir de quelle source nous voulons nous approvisionner en énergie, soit majoritairement en provenance des glucides, soit des lipides,

Pour perdre du poids le régime cétogène, a été prouvé comme étant le meilleur de tous, car il consiste à prendre son énergie à plus de 75% grâce aux lipides, 20% en protéines, et seulement 5% venant des glucides (en valuer énergétique et non en poids de nourriture).

Cette façon de manger, ce choix d’alimentation, étant très large quant aux aliments que l’on peut prendre, rencontre un grand succès auprès des sportifs ou des personnes en surpoids.
Cet équilibre alimentaire maintient l’organisme dans son fonctionnement par brûlage de graisses, et un léger déficit calorique permet de maigrir puisque le corps puise alors l’énergie qui lui manque dans les graisses stockées dans nos tissus adipeux !
Il permet aussi de garantir l’apport en acides gras essentiels et en acides aminés essentiels.

Bref, tout cela pour vous dire que glucides ou lipides, il faut choisir !

Car trop de l’un avec l’autre dans notre alimentation, et c’est la dégénérescence progressive de notre corps qui s’en suit.

Du coup j’ai oublié de vous parler de l’article de Science et Avenir sur la nutrition et les bienfaits du régime méditerranéen, et ce numéro de Juin 2017 n’ai plus en kiosque…

Sur ce, bonne santé !
Bien à vous

Nouvelle ligne de produits chez SANUS

Bonjour à toutes et tous,

je tiens d’abord à vous souhaiter un bon début d’automne 2018 en Europe, et un grand bonjour où que vous soyez sur notre belle planète Terre…

Rendez-vous chez SANUS-Q pour decouvrir ces nouveaux produits !

Depuis des années maintenant j’aide à présenter et promouvoir les produits fabriqués par l’équipe derrière la société aujourd’hui appelée SANUS-Q, car il s’agit de personnes de confiance et qui ont à cœur de proposer des produits non seulement utiles, mais surtout de très bonne qualité, pour garantir une efficacité maximale, et créer un lien de confiance dans la durée, tout en gardant leur coût au minimum possible. 

Ils ont commencé à commercialiser des produits dits « liposomiques » depuis plusieurs années déjà, car les résultats obtenus par cette nouvelle forme d’absorption des vitamines et micronutriments, sont bien plus élevés que ceux obtenus avec les traditionnels comprimés ou capsules. On parle d’une efficacité multipliée par au moins 5 fois, voir souvent 10 fois, selon le nutriment concerné.

Car les comprimés et capsules sont attaqués par les sucs gastriques présents dans notre estomac, qui sont très acides, presque comme de l’acide de batterie, mais nécessaires pour fractionner les protéines et autres aliments que l’on absorbe.

Avec cette ancienne méthode, il ne reste donc que peut du produit original qui va atteindre les intestins pour ensuite passer dans le sang … et c’est là que cette technologie liposomique, aussi appelée liposomale ou liposphérique, change la donne, puisque ses petits liposomes qui encapsulent les vitamines, les protègent contre les acides de digestion, et leur permettent d’arriver en parfait état dans les intestins, et de passer à presque 100% dans le sang, au lieu de 10 ou 20% dans le meilleur des cas pour les comprimés !

Et c’est pour cela que l’on parle d’une bio-disponibilité de plus de 98%, comme les études cliniques l’ont montré. Donc 98% du produit ingéré arrive sans dommages dans le sang … et ce n’est pas fini, car un deuxième avantage de ces liposomes est de délivrer la vitamine directement à l’intérieur de chaque cellule, ce qu’aucune autre technologie ne peut assurer. 

Et l’explication en est très simple, et pourtant révolutionnaire, puisqu’en fait les membranes de nos cellules sont faites de ces mêmes liposomes qu’on utilise pour protéger nos micro-nutriments. Donc lorsque notre liposome arrive en contact avec notre cellule, il s’unit immédiatement et parfaitement avec sa membrane, et notre petite vitamine, bien protégée jusque là, est introduite impeccablement au sein de notre cellule, pour y être utilisée au sein des fonctions intra-cellulaires, qui sont les plus importantes de toutes.

Sanus-Q, après les commentaires et demandes de ses nombreux clients français a même choisi de donner un nom français à cette nouvelle gamme de leurs produits liposomiques de très haute qualité, envoyée partout dans le monde, soit :

bonne sante  liposome logo
« Bonne Santé Liposome »

Je suis encore une fois époustouflé par la quantité des efforts et des investissements qu’ils ont déployés pour mettre en place cette ligne comprenant déjà 8 produits !

La vitamine C liposomique et le Glutathion liposomique sont donc maintenant disponibles séparément pour les puristes, où les cas spéciaux d’utilisation …

L’habituelle mélange de vitamine D3 et K2 en fait partie aussi, mais il y a aussi dorénavant du Co-Q10 !!! du Curcumin C3 !!! du Resvératrol !!! et du Magnésium liposomique !!! ce qui nous ouvre une nouvelle dimension vers la bonne santé cellulaire, avec une optimisation de la délivrance de ces micronutriments directement au sein de nos machines cellulaires !!!

Je trouve vraiment cela incroyable et plein d’espoir, et j’espère que ma joie vous sera communiquée, pour que vous jetiez un œil sur cette gamme de produits liposomiques, et que bien sûr vous leur donniez une chance en les essayant.

Retour haut de page